Concours surprise L’École des loisirs

L’École des loisirs m’a gentiment proposé de m’envoyer trois romans. Seulement voilà, ils sont arrivés chez moi en double! Comme je suis une fille avec de l’idée (si si tout à fait), je leur ai donc proposé de les faire remporter à mes chers lecteurs. Pour faire simple, il y aura trois gagnants qui auront l’honneur de recevoir un des trois romans ainsi qu’un petit mot griffonné par mes soins. J’espère que ce concours surprise sera à votre goût. Je vous laisse maintenant découvrir les trois titres mis en jeu ci-dessous.

on3oimg_20170212_173503

  • Miss Charity de Marie-Aude Murail
  • Le passeur de Lois Lowry
  • Taille 42 de Malika Ferdjoukh

on3o

Quelques règles avant de participer

  • Une seule participation par foyer
  • Le concours se déroule du 25 février au 11 mars 2017
  • Les adresses postales des gagnants seront utilisées uniquement pour envoyer les lots. Ensuite, elles seront effacées.
  • Les livres seront envoyés par mes soins. Je ne serais donc pas responsable d’éventuelle perte d’enveloppe.

Les résultats

Charlotte P. (59) remporte Miss Charity de Marie-Aude Murail

Cécile P. (26) remporte Le passeur de Lois Lowry

Myriam G. (10) remporte Taille 42 de Malika Ferdjoukh

Merci à tous!

Fanny

Publicités

La vie rêvée de Virginia Fly de Angela Huth

918a3x5ixhlRésumé de l’éditeur : Souvent, debout face à ses élèves ou allongée sur son lit, Virginia Fly a la vision merveilleuse d’une main d’homme caressant son corps, déclenchant un frisson le long de son épine dorsale. Que ferait-elle si un inconnu apparaissait à la fenêtre, pénétrait dans la pièce et la séduisait? Car à trente et un ans, Virginia, toujours vierge, vit sagement chez ses parents, dans la banlieue de Londres. Il y a bien son ami Hans, un professeur mélomane, mais ce n’est pas lui qui assouvira ses fantasmes. Non, celui qu’elle attend, c’est Charlie, son correspondant américain, dont la visite s’annonce enfin après douze années d’échanges épistolaires. Seulement cette arrivée coïncide aussi avec la diffusion d’un reportage télévisé sur Virginia, qui se prend à rêver que, parmi les opportunités tout à coup florissantes, il en est une – peut-être le charmant Ulick Brand? – qui saura combler ses attentes.

Angela Huth est une autrice que je voulais découvrir depuis longtemps. Les filles de Hallows Farm (Land Girls) est surement son roman le plus connu. Une masse critique Babelio privilégiée a été l’occasion pour moi de plonger dans un univers so british. Le lecteur fait la rencontre de Virginia Fly, vieille fille vivant chez ses parents. Elle est la cible de tous les regards du voisinage. Ce phénomène s’amplifie lorsqu’elle participe à une émission de télévision qui met en avant sa virginité. De rencontre en rencontre, de rebondissement en rebondissement et de déception en déception nous entrons dans la vie de Virginia Fly qui n’est finalement pas si plate que cela. Loin de la!

Angela Huth est parfois bien cruelle avec son héroïne surtout lorsqu’elle nous la montre sous un jour franchement pathétique. En effet, Virginia a la fâcheuse tendance de nourrir des fantasmes sans réussir à les assouvir. Sous ses abords de jeune fille bien sous tout rapport Virginia Fly nous surprend souvent. Elle peut se montrer fougueuse mais aussi cinglante grâce à des remarques piquantes et bien senties. Nous avons donc affaire à un personnage principal qu’on prend plaisir à suivre. La fin douce-amère fait réfléchir et met aussi quelque peu mal-à-l’aise. Pas sûre qu’après toutes ces expériences Virginia Fly soit véritablement heureuse. Mais toujours est-il qu’elle fait un choix. Elle est ainsi le reflet de la pression sociale que subissent les femmes d’une certaine époque.

J’ai beaucoup aimé ce roman plus profond qu’il n’y parait. Tantôt cruel, tantôt cocasse et satirique, le lecteur fait la connaissance d’une antihéroïne. Nous la suivons avec beaucoup de plaisir mais aussi d’accablement parfois dans ces aventures entre Londres et sa banlieue. Une lecture drôle et piquante à la fois!

Participation au challenge A year in England de Titine.

11800031_10207543959508138_8537340896721806582_nLu grâce à la masse critique Babelio et aux éditions La table ronde.

logo_babelio_new     1nava

Vous aimerez aussi découvrir :

  • Chez les heureux du monde d’Edith Wharton
  • La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale
  • Nora Webster de Colm Toibin

Fanny

La porte du ciel de Dominique Fortier

9782365692915Résumé de l’éditeur : Au coeur de la Louisiane et de ses plantations de coton, deux fillettes grandissent ensemble. Tout les oppose. Eleanor est blanche, fille de médecin ; Eve est mulâtre, fille d’esclave. Elles sont l’ombre l’une de l’autre, soumises à un destin qu’aucune des deux n’a choisi. Dans leur vie, il y aura des murmures, des désirs interdits, des chemins de traverse. Tout près, surtout, il y aura la clameur d’une guerre où des hommes affrontent leurs frères sous deux bannières étoilées. Plus loin, dans l’Alabama, des femmes passent leur vie à coudre. Elles assemblent des bouts de tissu, Pénélopes modernes qui attendent le retour des maris, des pères, des fils partis combattre. Leurs courtepointes sont à l’image des États-Unis : un ensemble de morceaux tenus par un fil – celui de la couture, celui de l’écriture. Entre rêve et histoire, Dominique Fortier dépeint une Amérique de légende qui se déchire pour mieux s’inventer et pose avec force la question de la liberté.

La lecture de ce roman m’enthousiasmait sincèrement. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. J’avoue avoir eu du mal à aller au bout des 250 pages. La thématique de base est pourtant passionnante. En effet, l’auteur nous introduit en Louisiane à l’époque où le fossé entre blancs libres et noirs esclaves semblent impossible à combler. C’est principalement la construction de ce roman qui m’a désarçonnée. Dominique Fortier fait le choix de passer du coq à l’âne régulièrement. Ceci m’a pas mal perturbée et m’a donné une impression de brouillon. Il y a également beaucoup de longueurs. A mon sens, elle détaille à outrance certaines idées qui s’assimilent rapidement mais aussi certaines scènes qui m’ont paru sans intérêt comme un combat de coq interminable par exemple.

Bien sûr, tout n’est pas mauvais dans ce roman. L’histoire d’Eleanor et d’Eve que l’ont suit par intermittence m’a plu. Elles s’interrogent beaucoup sur leur condition respective. Leur destin est assez intéressant à suivre. Par contre, il m’a été difficile de m’attacher à elles car il y a comme une barrière qui nous empêche de nous rapprocher. Ensuite, j’ai beaucoup aimé les chapitres purement historiques. Ils mettent le lecteur dans le contexte et son évolution. L’auteur fait souvent des sauts dans le temps. Ces passages permettent donc de bien se repérer dans la chronologie. Dominique Fortier livre ici un roman qu’on sent engagé. La liberté, l’égalité, le libre-arbitre, la condition des femmes sont autant d’éléments qui lui tiennent à cœur et qu’elle souhaite transmettre.

Malheureusement, ce ne fut pas une lecture totalement heureuse me concernant. C’est assez rare avec les éditions des Escales. Le style de l’auteur n’a pas réussi à me convaincre à cause d’un surplus de longueurs et de passages sans intérêt. Cependant, les chapitres concernant Eleanor et Eve ainsi que les passages purement historiques m’ont plu mais n’ont pas suffit à m’embarquer totalement.

big-logoVous aimerez aussi découvrir :

  • Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell
  • Le serpent et la plume de Kate Quinn
  • Les roses de Somerset de Leïla Meacham 

Fanny

3 romans, 3 avis, 1 billet

J’ai pris un petit peu de retard dans la rédaction de mes articles. Je regroupe donc trois chroniques dans un seul billet car j’aimerais tout de même vous écrire quelques mots sur trois belles lectures réalisées en janvier.

910-tschrhlLe ver à soie de Robert Galbraith

Il s’agit du second tome des enquêtes de Cormoran Strike. On retrouve ce dernier toujours aussi torturé que ce soit physiquement ou mentalement. Il est touchant et attachant à souhait. Nous découvrons également un peu plus sa comparse, Robin. Ce personnage s’étoffe et prend de l’importance. Elle n’hésite plus à imposer ses désirs à son entourage et devient une vraie graine de détective. Pour ceux qui ont déjà lu ce roman, j’ai adoré la scène de l’accident sur l’autoroute où elle se révèle complétement. La plume de Robert Galbraith (aka J. K. Rowling) est toujours aussi agréable à lire. Il/elle prend son temps grâce à une écriture détaillée et imagée. La plongée dans le monde cruel de l’édition londonienne est une réussite tout comme l’investigation autour d’un meurtre glauque et mis en scène. Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé cette seconde enquête.

71ipmqopyplLa mystérieuse affaire de Styles de Agatha Christie

En janvier, j’ai lu un second roman policier et pas n’importe lequel. En effet La mystérieuse affaire de Styles est le tout premier roman écrit par la Reine du crime mais c’est aussi la toute première enquête du célèbre détective belge Hercule Poirot. Ce dernier se montre sous un jour pour le moins ambigu. Il agace autant qu’il intrigue. Il garde ses spéculations pour lui et nous fait languir jusqu’à la chute. Son caractère bien trempé est également à noter. Tous les protagonistes restent sans voix face à ce petit bonhomme fort perspicace. Comme je m’y attendais, l’ambiance so british est délicieuse. Le lecteur suit la résolution d’une enquête de meurtre au sein d’un petit village anglais. C’est aussi l’occasion de découvrir la machine judiciaire britannique. Tous les suspects sont détaillés et des cadavres sont sortis des placards. En février, je vais lire Mr Brown.

a54189A la croisée des mondes, Tome 2 : La tour des anges de Philip Pullman

Lu il y a un peu plus d’un an, le premier tome des aventures de Lyra m’avait beaucoup plu. Nous la retrouvons dans cette nouvelle histoire où elle est, cette fois, accompagné de Will.  Ce second tome est très différent du précédent. J’ai eu comme l’impression qu’une étape était franchie vers des sujets nombreux et plus matures voire plus difficiles à appréhender. L’ambiance est également plus sombre. Il plane un danger qu’on ne peut nommer. Les personnages secondaires sont très chouettes. J’ai hâte de les retrouver. On peut dire que Philip Pullman sait faire réfléchir son lecteur. Beaucoup de questions se posent. Certaines notions restent floues mais je pense que c’est tout à fait volontaire de la part de l’auteur. Il reste de quoi faire pour clôturer cette série. Le dernier tome promet d’être plein de révélations. Rendez-vous bientôt pour Le miroir d’ambre!

Participation au challenge A year in England de Titine.

11800031_10207543959508138_8537340896721806582_nVous aimerez aussi découvrir :

  • Agatha de Françoise Dargent
  • Dix petits nègres de Agatha Christie
  • The Diviners de Libba Bray

Fanny

Bilan de mes lectures : JANVIER 2017 ~ Lectures à venir : FÉVRIER 2017

Janvier a été placé sous le signe de la littérature jeunesse/adolescente et du policier. En effet, j’ai assisté à un meurtre sanglant dans le milieu littéraire londonien, à la formation d’un groupe de jeunes filles en quête de liberté dans le quartier de Brick Lane, à la résolution d’une enquête par Hercule Poirot. J’ai également fait la connaissance des cinq sœurs Verdelaine, j’ai participé à une aventure d’un bout à l’autre des États-Unis en compagnie de Cléo et Alex et j’ai retrouvé Lyra accompagné de Will dans une quête pour le moins mystérieuse. J’ai, encore une fois, beaucoup voyagé et appris. Je vous laisse découvrir les titres qui m’ont accompagnée ci-dessous.

Nombre de livres lus : 6

Nombre de pages lues : 2560


(Pour lire les chroniques disponibles, cliquez sur les couvertures)

910-tschrhl

Le ver à soie de Robert Galbraith, éd. Le livre de poche, 696p.

Quel plaisir de retrouver Cormoran et Robin! J’ai beaucoup aimé cette seconde enquête qui nous emmène dans le milieu cruel de l’édition londonienne. Robert Galbraith (aka J. K. Rowling) détaille et prend son temps. Les deux détectives se dévoilent encore un peu plus. Robin s’étoffe et impose ses désirs.

4,5/5

81kwhgwhxgl

Les filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre de Siobhan Curham, éd. Flammarion jeunesse, 377 p.

Ce roman terriblement actuel pose la question de ce à quoi font face les adolescents d’aujourd’hui ainsi que leurs préoccupations profondes. Bon nombre de jeunes gens vont se reconnaitre dans les expériences d’Ambre, Maali, Sky ou encore Rose. Il s’agit d’une bonne introduction à cette série doublée d’un bel hommage à Oscar Wilde.

4/5

71ipmqopypl

La mystérieuse affaire de Styles de Agatha Christie, éd. Le Masque, 230 p.

Il s’agit du tout premier roman écrit par Agatha Christie et de la toute première apparition de Hercule Poirot. Tous les protagonistes restent sans voix face à ce petit bonhomme fort perspicace. L’ambiance so british est délicieuse. Le lecteur suit la résolution d’une enquête de meurtre. Tous les suspects sont détaillés et des cadavres sont sortis des placards.
4/5

711l6yxvv6l

Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh, éd. L’École des loisirs, 610 p.

Découvrir les cinq soeurs Verdelaine fut pour moi un réel plaisir. Tout est réuni pour passer un bon moment : de la fantaisie, des personnages hautement attachants, de l’humour et des histoires intéressantes. Malika Ferdjoukh possède un vrai don pour traiter de sujets difficiles tout en dédramatisant grâce à des comiques de situation et de mots. Un roman lumineux, c’est certain!

5/5

91udq2rzusl

Pile ou face, Tome 1 : Cavale au bout du monde de Hope Larson et Rebecca Mock, éd. Rue de Sèvres, 224 p.

Ce premier tome introduit très bien cette série de bandes dessinées en mélangeant le récit d’aventure et le parcours initiatique. Il contient déjà beaucoup de rebondissements et laisse des questions en suspens qui promettent une suite pleine de mystère. L’ensemble est dynamique et les planches s’enchainent à merveille.

4,5/5

a54189

A la croisée des mondes, Tome 2 : La tour des anges de Philip Pullman, éd. Folio junior, 423 p.

 Ce second tome est très différent du précédent. J’ai eu comme l’impression qu’une étape était franchie vers des sujets nombreux et plus matures voire plus difficiles à appréhender. Will et Lyra sont très attachants. Les personnages secondaires sont toujours aussi bons. On a envie de retrouver tout ce petit monde. Il reste encore plein de mystères à éclairer.

4/5

LECTURES EN COURS

918a3x5ixhl     71stil3lzl

LECTURES PRÉVUES EN FÉVRIER

41sskihxjsl     41w5gfdmgjl     41ywfhti5vl

51xmp2fx3fl     a46486     9782259249713

Je vous souhaite un EXCELLENT MOIS DE FÉVRIER. qUE DE CHOUETTES lectures VOUS ACCOMPAGNENT!

Fanny