La vie rêvée de Virginia Fly de Angela Huth

918a3x5ixhlRésumé de l’éditeur : Souvent, debout face à ses élèves ou allongée sur son lit, Virginia Fly a la vision merveilleuse d’une main d’homme caressant son corps, déclenchant un frisson le long de son épine dorsale. Que ferait-elle si un inconnu apparaissait à la fenêtre, pénétrait dans la pièce et la séduisait? Car à trente et un ans, Virginia, toujours vierge, vit sagement chez ses parents, dans la banlieue de Londres. Il y a bien son ami Hans, un professeur mélomane, mais ce n’est pas lui qui assouvira ses fantasmes. Non, celui qu’elle attend, c’est Charlie, son correspondant américain, dont la visite s’annonce enfin après douze années d’échanges épistolaires. Seulement cette arrivée coïncide aussi avec la diffusion d’un reportage télévisé sur Virginia, qui se prend à rêver que, parmi les opportunités tout à coup florissantes, il en est une – peut-être le charmant Ulick Brand? – qui saura combler ses attentes.

Angela Huth est une autrice que je voulais découvrir depuis longtemps. Les filles de Hallows Farm (Land Girls) est surement son roman le plus connu. Une masse critique Babelio privilégiée a été l’occasion pour moi de plonger dans un univers so british. Le lecteur fait la rencontre de Virginia Fly, vieille fille vivant chez ses parents. Elle est la cible de tous les regards du voisinage. Ce phénomène s’amplifie lorsqu’elle participe à une émission de télévision qui met en avant sa virginité. De rencontre en rencontre, de rebondissement en rebondissement et de déception en déception nous entrons dans la vie de Virginia Fly qui n’est finalement pas si plate que cela. Loin de la!

Angela Huth est parfois bien cruelle avec son héroïne surtout lorsqu’elle nous la montre sous un jour franchement pathétique. En effet, Virginia a la fâcheuse tendance de nourrir des fantasmes sans réussir à les assouvir. Sous ses abords de jeune fille bien sous tout rapport Virginia Fly nous surprend souvent. Elle peut se montrer fougueuse mais aussi cinglante grâce à des remarques piquantes et bien senties. Nous avons donc affaire à un personnage principal qu’on prend plaisir à suivre. La fin douce-amère fait réfléchir et met aussi quelque peu mal-à-l’aise. Pas sûre qu’après toutes ces expériences Virginia Fly soit véritablement heureuse. Mais toujours est-il qu’elle fait un choix. Elle est ainsi le reflet de la pression sociale que subissent les femmes d’une certaine époque.

J’ai beaucoup aimé ce roman plus profond qu’il n’y parait. Tantôt cruel, tantôt cocasse et satirique, le lecteur fait la connaissance d’une antihéroïne. Nous la suivons avec beaucoup de plaisir mais aussi d’accablement parfois dans ces aventures entre Londres et sa banlieue. Une lecture drôle et piquante à la fois!

Participation au challenge A year in England de Titine.

11800031_10207543959508138_8537340896721806582_nLu grâce à la masse critique Babelio et aux éditions La table ronde.

logo_babelio_new     1nava

Vous aimerez aussi découvrir :

  • Chez les heureux du monde d’Edith Wharton
  • La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale
  • Nora Webster de Colm Toibin

Fanny

Advertisements

27 commentaires sur « La vie rêvée de Virginia Fly de Angela Huth »

  1. Je viens récemment de découvrir Angela Huth avec un tout autre roman et qui n’a d’ailleurs pas été à la hauteur de mes espérances … Je crois que je n’ai peut-être pas choisi le bon pour une première car celui-ci me fait très envie et ce sera l’occasion de donner une seconde chance à l’auteure car je n’aime pas rester sur une mauvaise première impression 😉

  2. Il n’y a pas beaucoup d’écrivain qui exploitent la pression sociale et le fait qu’être vierge quand on a passé la trentaine devient une tare, une honte, du coup ce livre m’intéresse !

  3. Mrs Figg avait écrit un billet mitigé, le tien est nettement plus positif. Il faudra donc que je me fasse mon avis par moi-même ! Mais la thématique de la pression sociale sur les femmes m’intéresse beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s