Sherlock : saisons 1, 2 et 3

531381-sherlock_season_1_dvd_01    sherlock-season-two-dvd-cover-26    DVHjrkayapPAKO_1_l

Je vous présente un billet un peu spécial puisque je vais vous parler d’une série chère à mon cœur (rien que ça!). J’ai regardé le premier épisode lors de sa première diffusion sur France 2. Je n’avais pas été plus convaincue que cela. J’avais trouvé cette série lente et longue. J’ai voulu retenter à la fin de l’année 2013. Et là j’ai eu comme une révélation. J’ai d’ailleurs fait durer le plaisir en ne regardant qu’un épisode par weekend.

Comme vous le savez surement, il s’agit d’une adaptation moderne du célèbre héros d’Arthur Conan Doyle. Les grands traits de caractère des personnages sont repris et sont adaptés à notre monde. Les personnages sont donc hauts en couleur. Nous voyons un Sherlock Holmes au meilleur de sa forme. John Watson est un personnage très touchant et attachant. J’avoue l’avoir adoré. Sherlock lui en fait d’ailleurs voir de toutes les couleurs pour notre plus grand bonheur. Je pense que je n’ai pas besoin de noter que les acteurs sont excellents et parfaits pour leur rôle respectif.

Sherlock

J’ai particulièrement aimé l’ambiance so british. Des moyens ingénieux et originaux permettent un bel esthétisme. J’ai souvent ri grâce à l’humour et aux situations cocasses dans lesquelles se mettent nos héros. Mais j’ai aussi été très triste à certains moments au point d’en avoir les larmes aux yeux. Je me suis également délectées de chaque répliques et autres dialogues savoureux. Il y a certains épisodes qui sont sortis du lot à mon sens comme The hound of the baskervilles et The Sign of Three. Les fins de saisons sont prenantes et l’envie de connaitre la suite est bien présente.

Un coup de cœur donc pour cette série. C’est intelligent, drôle, intéressant et prenant. Je me suis attachée aux personnages comme rarement à tel point que je suis vraiment triste de les quitter et de devoir attendre longtemps avant de voir une éventuelle quatrième saison.

vlcsnap-2013-12-14-17h13m18s137

Fanny

Publicités

Le signe des 4 de Arthur Conan Doyle

9782253098126

Résumé de l’éditeur : « Chaque année, la jeune Mary Morstan, dont le père, officier dans l’armée des Indes, a disparu depuis longtemps, reçoit par la poste une perle. Le jour où une lettre lui fixe un mystérieux rendez-vous, elle demande au célèbre Sherlock Holmes de l’accompagner…
Cependant que le bon Dr Watson est conquis par le charme de la jeune fille, nous nous enfonçons dans une des plus ténébreuses énigmes qui aient été offertes à la sagacité du détective. L’Inde des maharajahs, le fort d’Agra cerné par les Cipayes révoltés, le bagne des îles Andaman sont le décor de l’extraordinaire aventure que Holmes va reconstituer, et qui trouvera sa conclusion dans les brouillards de la Tamise… 
»

Dans cet opus, nous apprenons à mieux connaitre nos deux compères. Le docteur Watson est un personnage vraiment attachant et intéressant. Son petit côté fleur bleue et aventurier m’a donné le sourire. Avec Sherlock Holmes comme colocataire nous ne sommes jamais à l’abri de partir enquêter de jour comme de nuit. Ce dernier est aussi un personnage particulier puisqu’il fait preuve à la fois d’une grande intelligence mai aussi d’une bonne dose de dérision.

Nous avons sous les yeux une histoire de vengeance. L’intrigue policière en elle-même est bien ficelée mais j’avoue que mon attention s’est plus portée sur la panoplie de personnages que nous présente l’auteur. Arthur Conan Doyle fait toujours preuve d’une discipline d’écriture et d’une construction de son récit assez semblable à Une étude en rouge. Nous retrouvons une ambiance assez sombre, brumeuse et confinée avec un brin d’exotisme puisque la base de l’intrigue se trouve dans les Indes.

Arthur Conan Doyle a une bonne maîtrise du format « nouvelle ». Il sait mettre en place son intrigue et dénouer tous les tenants et les aboutissants de l’enquête en très peu de page. C’est intelligent, drôle et bien pensé.

J’ai passé un très bon moment avec cette seconde enquête. J’ai hâte de me plonger dans Le chien des Baskerville. J’en lis beaucoup de bien et les critiques me donnent l’eau à la bouche. Vivement le mois prochain !

Lu dans le cadre de la lecture commune Oh, Sherlock you are merveilleux ! avec Nahe, Syl, Claire, Caro et Shelbylee.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle.

Fanny

Etude en rouge de Arthur Conan Doyle

Une_etude_en_rouge

J’ai enfin fait la connaissance de l’un des personnages les plus mythiques de la littérature : Sherlock Holmes. Etude en rouge (1887) est le premier opus des enquêtes du célèbre détective.

Résumé de l’éditeur : « Un homme est trouvé mort dans une maison inhabitée, au cœur d’un des plus sinistres quartiers de Londres. Autour de lui, des traces de sang, bien que le cadavre n’ait aucune blessure. De quoi laisser perplexes Lestrade et Gregson, les limiers de Scotland Yard.
Parue en 1887, cette Étude en rouge est la première des enquêtes de Sherlock Holmes. Nous y faisons la connaissance de l’extraordinaire détective à travers les yeux du bon Dr Watson. Nous y apprenons le « raisonnement analytique» et l’art de faire parler les indices. Ce classique du roman policier est aussi un roman d’aventures qui nous conduit dans le Nevada des mormons et de la ruée vers l’or, où s’enracine le mystère…« 

On sent dans cette œuvre toute la discipline d’écriture dont fait preuve Arthur Conan Doyle par la division très claire et franche en plusieurs parties de son roman. Le vocabulaire est fouillé et l’humour est assez présent notamment par les dialogues. Le Londres du XIXe siècle nous est présenté par quelques descriptions de lieux et par la présence des deux inspecteurs de police Lestrade et Gregson. Nous découvrons l’intrigue par le biais du Dr Watson qui est le narrateur. Malgré la brièveté de ce roman (à peine 150 pages), je me suis délectée de chaque phrase grâce à une écriture est très agréable.

Sherlock Holmes est tout à fait comme je me l’imaginais. Il s’agit d’un personnage haut en couleur avec une personnalité et des dons bien à lui. Au fil de la lecture, nous sentons que tout va très vite et que sa brillante matière grise file à toute allure. De même la science est très présente puisque Sherlock s’efforce de prouver des faits par une nouvelle méthode de recherche alliant déduction logique et faits scientifiques. J’ai également beaucoup aimé le long passage se déroulant aux États-Unis dans une société mormone bien des années auparavant (à la façon d’un western) nous racontant comment l’assassin en est arrivé à commettre un tel crime et ainsi appuyer les découvertes de Sherlock.

Une lecture intéressante que j’ai vraiment appréciée. J’ai découvert un héros à la hauteur de mes espérances. Maintenant j’ai hâte de lire un second roman mettant en scène Mr Holmes qui sera surement Le signe des quatre. Merci à Syl du blog Thé, lectures et macarons pour la belle initiative qu’est cette lecture commune.

Lu dans le cadre de la lecture commune Oh, Sherlock you are merveilleux ! avec Nahe, Syl, Claire, Caro.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle.

Fanny