Les reflets d’argent de Susan Fletcher

61MTX6R1BjLRésumé de l’éditeur : Les reflets d’argent Les caprices de la mer ont toujours rythmé la vie des habitants de l’île de Parla. C’est ainsi depuis la nuit des temps et cela ne changera pas. Pour les familles Bundy et Lovegrove qui résident sur cette île depuis des générations, il n’y a rien d’autre à faire que d’accepter la routine et la perte des êtres chers qui s’en vont un à un. Un jour pourtant, un homme mystérieux s’échoue sur la plage de Sye, un homme qui ressemble étrangement à l’homme-poisson porteur d’espoir dont parle le livre qui rassemble les mythes de l’île. Cette découverte, que tous voient comme un signe de renouveau, va réveiller l’âme de cette communauté pour mieux la faire renaître.

J’ai lu il y a quelques années Un bûcher sous la neige en période de Noël. C’est un roman dont on ne sort pas indemne. C’est donc avec plaisir que j’ai renoué une nouvelle fois avec la plume de Susan Fletcher. Cette dernière nous propose de poser nos valises sur l’île de Parla, un endroit imaginaire. Nous suivons toute une ribambelle de personnages ayant, pour la plupart, un lien de parenté. Merci à l’arbre généalogique en début d’ouvrage sans qui je n’aurais pu apprécier ce roman tant le nombre de protagonistes est impressionnant et déroutant. Bien sûr, tout se sait sur cette île. Tout sauf une seule chose : qui est cette homme retrouvé échoué sur une plage? Est-il humain ou est-ce l’incarnation de l’homme-poisson, figure légendaire?

Susan Fletcher nous décrit des paysages battus par les vents. On s’imagine très bien cet endroit à la manière d’une île anglaise ou irlandaise. La vie insulaire est difficile mais tellement attirante. Les croyances y sont fortes tout comme l’incompréhension palpable entre l’ancienne et la nouvelle génération. Chaque personnage a ses blessures qu’ils tentent de dissimuler. Il est question d’amour, de vrais sentiments et de seconde chance. L’arrivée de cette homme sur l’île vient bousculer tout ce petit monde et remettre en question ce qu’ils ont toujours connu. Des interrogations vont trouver des réponses d’autres vont être posées pour enfin en finir avec les vieilles histoires et les non-dits qui empêchent d’avancer.

C’est bien écrit, c’est intéressant et prenant. Susan Fletcher nous prend par la main pour nous emmener sur une île à la découverte de ses habitants, de ses croyances et de ses paysages. Malgré des débuts un peu difficiles en raison du nombre très important de personnages, j’ai finalement aimé ce roman. Il pourrait lui-même donner lieu à un conte légendaire ou folklorique.

Lu dans le cadre du challenge A year in England.

13567018_10210036716705510_2905431851464497278_nVous aimerez aussi découvrir :

  • Amours et autres enchantements de Sarah Addison Allen 
  • La maison des hautes falaises de Karen Viggers
  • Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher

Fanny

Publicités

Ma pile à lire de vacances

Les tant attendues grandes vacances sont enfin arrivées! Les dernières journées de travail ont été intenses aussi bien mentalement que physiquement avec son lot d’échéances. Maintenant place au repos pendant trois semaines. Au programme pour se vider la tête : randonnées, weekend au Luxembourg à Vianden et séjour en Basse-Normandie. La lecture va bien sûr m’accompagner ces prochains jours. J’ai sélectionné cinq livres que j’espère avoir le temps de lire.

IMG_20160813_1244331. Les relfets d’argent de Susan Fletcher. Ce roman m’a été offert il y a deux mois avec en prime une dédicace de l’auteur. L’année dernière, j’avais adoré Un bûcher sous la neige. J’espère donc qu’il en sera de même avec ce titre. Je n’ai pas lu le résumé et n’ai rien lu à son propos. Ce sera donc une surprise totale!

2. Mad de Daphné du Maurier. La plupart d’entre vous le savent déjà, je souhaite lire toute l’œuvre de Daphné du Maurier. Ce roman est le dernier qu’elle a écrit. Il est dans ma pile à lire depuis plus d’un an. Je suis impatiente de découvrir cette histoire qui semble hors du commun.

3. Harry Potter, Tome 4 : Le coupe de feu de J. K. Rowling. J’avais commencé ma relecture de toute la saga l’année dernière en m’arrêtant au troisième tome. Depuis quelques jours, je ressens le besoin et l’envie de retrouver cette univers magique et ces personnages si attachants.

4. Le ver à soie de Robert Galbraith. La suite de L’appel du coucou me fait de l’œil depuis sa sortie. Je possède cette version poche depuis Noël dernier sans jamais trouver un moment pour me plonger dans cette belle brique. Encore une fois, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Vivement!

5. Vengeance haute couture de Rosalie Ham. C’est l’annonce d’une adaptation (The dressmaker) qui m’a fait découvrir ce roman. J’ai lu à son propos de très bons avis comme de moins bons. Le contexte spatio-temporel me laisse à penser qu’il pourrait me plaire. Affaire à suivre donc.

Que pensez-vous de cette pile à lire? Avez-vous lu certains de ces titres?

J’en profite pour vous souhaite une belle fin d’été!

Fanny

Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher

9782290025253Résumé de l’éditeur : Au coeur de l’Écosse du XVIIe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d’une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d’Irlande, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s’élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse. Jour après jour, la créature maudite s’efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l’esprit de Charles.

Nous avons deux points de vue différents : celui de Corrag qui raconte son histoire et celui de Charles Leslie qui détaille ses sentiments à propos de ce récit dans des lettres régulières à sa femme. Ce deuxième point de vue est intéressant car il évolue tout au long du roman mais surtout en fonction de ce que lui révèle Corrag. Il en va de même pour le lecteur car au début nous restons méfiants car l’ensemble semble un peu flou et mystérieux. Puis, petit à petit, nous nous laissons porter par cette héroïne atypique au talent exceptionnel de conteuse et ses pérégrinations hors du commun. Nous l’adoptons sans problème et nous ressentons beaucoup d’empathie face aux multiples évènements qu’elle a vécus.

Mais ce roman n’est pas seulement l’histoire d’une accusée et d’une condamné de sorcellerie. C’est aussi l’histoire des Highlands, de tout un clan (les MacDonald) décimé à Glencoe en 1692, du massacre des femmes dites « sorcières », du combat des jacobites. L’auteure a surement réalisé des recherches historiques poussées qui font que son roman est ancré sur des bases réelles. Elle attribue une grand place à la nature, la solitude, les animaux, les plantes médicinales. Susan Fletcher a un réel talent pour nous décrire par des mots les paysages magnifiques et sauvages qu’a admiré Corrag. J’ai parfois eu l’impression que je les contemplais réellement. L’héroïne est un personnage émouvant par sa naïveté mais aussi par son courage et sa capacité à garder confiance en l’humain malgré ce qu’il a pu lui faire subir.

Un superbe roman avec lequel j’ai passé un joli moment de lecture même si les sujets abordés ne sont pas toujours faciles. Corrag est un personnage marquant que je n’oublierais pas de sitôt. Il en va de même avec la superbe plume de Susan Fletcher qui nous décrit des paysages à couper le souffle.

Fanny