La terre qui penche de Carole Martinez / Rentrée littéraire 2015

003518071Résumé de l’éditeur : Blanche est morte en 1361 à l’âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort! La vieille âme qu’elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu’elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent. L’enfance se raconte au présent et la vieillesse s’émerveille, s’étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l’y attend. Veut-on l’offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais?

Plusieurs fois, on m’a conseillé de lire Carole Martinez. C’est Kheira qui m’a définitivement donné envie de découvrir cet auteur. Lorsque j’ai vu ce titre dans la liste des matchs de la Rentrée Littéraire Priceminister, je n’ai pas hésité une seule seconde. Après lecture, je peux dire que c’est une belle surprise. C’est un roman unique en son genre où l’auteur instille un vrai style ainsi qu’un univers propre. Il s’agit d’un récit d’une grande sensibilité. L’écriture est très belle comme finement ciselée et à fleur de peau. Les sentiments ne sont pas forcément directement dits mais souvent suggérés. Ceci apporte une subtile force ainsi qu’une vraie profondeur à l’ensemble.

L’Histoire n’est pas en reste. Carole Martinez nous propose une plongée en 1361 sur les bords de la Loue. C’est tout un mode de vie qui nous est présenté mais aussi la place de l’enfant dans la société. Le contexte historique n’est pas forcément ce qui est le plus détaillé mais il est suffisant pour servir le roman et ne pas masqué les messages que l’auteur souhaite faire passer. Blanche ainsi que son double plus âgé sont attachantes. Le chemin de l’alphabétisation n’est pas facile pour elle. Elle doit vite être autonome et se prendre en main. La chute est intéressante et scelle ce roman d’une belle manière. Le surnaturel n’est jamais loin sous forme de fantasmagorie. Il rythme la vie de la jeune fille.

C’est donc une belle surprise. En lisant ce roman j’ai eu l’impression d’entrer dans un véritable univers, celui de Carole Martinez. C’est original et magnifiquement écrit. Du domaine des murmures m’attend gentiment dans ma pile à lire. J’espère le découvrir prochainement.

Lu dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire 2015 de Priceminister.

Lu en lecture commune avec Kheira et Fanny.

Vous aimerez aussi découvrir :

  • La dame à la licorne de Tracy Chevalier
  • Le roi disait que j’étais diable de Clara Dupont-Monod
  • Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher

Fanny

Publicités

22 commentaires sur « La terre qui penche de Carole Martinez / Rentrée littéraire 2015 »

  1. Même si j’ai souvent du mal avec les lectures sur le Moyen-Age, celle-ci a l’air sympa !
    Personnellement j’avais reçu La Maladroite grâce aux Matchs de la Rentrée Littéraire de Price Minister, et j’avais eu un vrai coup de coeur !

  2. J’ai vu Carole Martinez dans une émission littéraire, il y a peu, où elle parlait de ce livre et Du Domaine des Murmures. Elle parle de ses livres aussi bien qu’elle les écrits et m’avait vraiment donné envie de découvrir cette série autour de ces femmes qui vivent au bord de la Loue.

    J’ai aimé son écriture dans Du Domaine des Murmures même si le thème en lui-même ne m’inspirait pas tant que cela. J’ai adoré Le Cœur cousu et compte bien me plonger dans La Tête qui penche. C’est une auteure qui maîtrise l’art d’insérer de la poésie dans ses écrits sans en faire trop… Bref, j’aime beaucoup.

  3. Il faut aussi absolument que tu lises Le Cœur cousu, il est fabuleux… !! Rien que d’en reparler, j’ai envie de le relire, j’avais tellement aimé cette lecture. Bien aimé Du domaine des murmures. Et du coup, il faut que je lise La terre qui penche, avec ton avis qui s’ajoute à tous les avis positifs que j’ai déjà lu 🙂

  4. Plus je lis des critiques de ce roman, plus j’ai envie de le lire! Mais je vais sagement attendre qu’il soit à la bibliothèque où en poche (encore mieux!), d’autant plus que j’ai « Le Cœur cousu » dans ma PAL!

  5. J’ai adoré ce roman sur lequel j’ai aussi écrit un billet. L’écriture est vraiment splendide. Je pense lire ses autres romans car s’ils sont aussi beaux, je vais passer d’excellents moments…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s