La tombe d’Hanoï d’Henri Ansroul

31b+8ktfd7LRésumé de l’éditeur : A 19 ans, Henri Ansroul, jeune parachutiste breton, est pris dans la tourmente de la guerre d’Indochine, pays qui lutte alors pour son indépendance. A son retour, il rédige un témoignage passionnant sur les combats et les liens d’amitié entre soldats.

Ce livre est le premier ouvrage publié par une toute nouvelle maison d’édition (Les archives dormantes). Cette dernière s’est donnée comme ligne éditoriale de publier les écrits oubliés d’anonymes (mémoires, journaux intimes ou encore correspondance) soit pour le grand public soit uniquement pour le cadre privé de la famille. Nous découvrons ici une petite partie de l’histoire d’Henri Ansroul envoyé en Indochine à l’âge de 19 ans. Nous le suivons donc dans ce pays inconnu et pour le moins exotique à ses yeux. Je vous laisse imaginer ce que peut représenter ce déracinement pour un jeune n’ayant jamais quitté sa Bretagne natale.

Ce genre d’ouvrage est intéressant par le regard porté sur un évènement historique mais aussi par la façon dont cela est retranscrit. Nous n’avons pas affaire à un écrivain et c’est ce qui apporte tout le charme de l’ensemble. Henri Ansroul écrit comme il parle. Il y a un côté nostalgique voire ingénu qui est très touchant. Il se rappelle de lieux, de camarades, d’évènements marquants sans forcément aller dans les détails. Mais ce qu’il raconte et la façon dont il le raconte suffit à comprendre sa démarche de laisser derrière lui une trace de son vécu. Les archives dormantes ont de belles heures devant elles car imaginez tous les trésors qui dorment chez tout un chacun!

C’est donc un document intéressant à découvrir d’un point de vue historique mais aussi concernant la démarche. La famille de Mr Ansroul peut être fière de ce bel hommage. Etant archiviste, je ne peux que saluer cette initiative.

Logo-LAD-chocolat-e1440631806274Vous aimerez aussi découvrir :

  • La vie sans mode d’emploi : Putain d’années 80! de Désirée et Alain Frappier
  • Mauvais genre de Chloé Cruchaudet
  • Une jeunesse au temps de la Shoah de Simone Veil

Fanny

Publicités

10 commentaires sur « La tombe d’Hanoï d’Henri Ansroul »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s