Mrs Dalloway de Virginia Woolf

IMG_20150804_194624_resizedRésumé de l’éditeur : Tôt le matin, tard le soir, Clarissa Dalloway se surprend à écouter le clocher de Big Ben. Entre les deux carillons, une journée de printemps, une promenade dans la ville, le flux des états d’âme et le long monologue d’une conscience. Clarissa tente  » de sauver cette partie de la vie, la seule précieuse, ce centre, ce ravissement, que les hommes laissent échapper, cette joie prodigieuse qui pourrait être nôtre « . Et pourtant résonne déjà dans ce livre, le plus transparent peut-être de l’oeuvre de Virginia Woolf, comme la fêlure de l’angoisse ou le vertige du suicide.

Je vous présente un roman et un auteur que je désirais découvrir depuis quelques temps. Mrs Dalloway est un roman fleuve qui ne se laisse pas apprivoiser si facilement. En effet, ma lecture fut parfois déconcertante car je suis passée par des passages d’une clarté sans équivoque pour aller vers des paragraphes interrompant le cours du récit où je me suis sentie démunie et perdue. On sent parfaitement que Virginia Woolf a voulu faire passer beaucoup de messages mais ils sont parfois difficiles à cerner. Je me suis régalée de l’écriture et de la construction des phrases. Ces dernières sont souvent très longues mais si bien échafaudées qu’elles se lisent sans problème. La plume est poétique et travaillée comme si chaque mot avait été choisi dans un but bien précis.

Ce roman est clairement un hymne à Londres. L’auteur nous fait de belles descriptions de cette capitale et donne envie à son lecteur de s’y perdre. Big Ben est mainte fois citée comme le référent temporel qui rythme la journée de Clarissa et de bien d’autres personnages. Comme vous l’aurez compris le temps est primordial à l’intrigue. Il s’agit d’une histoire profondément nostalgique et empreinte de mélancolie. Clarissa Dalloway est un personnage qui m’a beaucoup touchée par son passé et ses efforts pour maintenir les apparences. On se rend compte que sa vie aurait pu être ailleurs et tout autre. Septimus est un personnage bien étrange qui semble entre deux mondes : celui des vivants et celui des morts.

C’est donc avec une sensation étrange que j’ai refermé ce roman. Il est parfois difficile de saisir tous les sous-entendus de Virginia Woolf et de jongler entre les changements abrupts de narrateur. Cependant, j’ai été agréablement surprise par sa très belle plume, ses personnages et sa vision de Londres. C’est un roman sur lequel je reviendrais surement lorsque j’aurais lu d’autres œuvres de l’auteur et la biographie qui m’attend.

Lu en lecture commune avec Shelbylee

Lu dans le cadre du challenge A year in England de Titine

11800031_10207543959508138_8537340896721806582_n

Fanny

Publicités

19 commentaires sur « Mrs Dalloway de Virginia Woolf »

  1. Arg, ça fait quelques mois que ce bouquin a rejoint ma bibliothèque et que j’ai très envie de me plonger dedans… Pour en avoir traduit et étudié des extraits (et étudié le contexte littéraire d’écriture et la vie de la madame (d’ailleurs je te conseille le très beau film librement inspirée de sa vie et intensèment lié à Mrs Dalloway : The Hours, où Nicole Kidman est fabuleuse ! (peut être que ce film t’éclairera sur le livre, d’ailleurs)), ce bouquin me paraît tout bonnement fascinant et un peu obscur, oui. Je reviendrais t’en dire des nouvelles dans quelques mois (me connaissant.. :P)) Bises

  2. J’ai adoré cette lecture! Je vous recommande aussi Les vagues, La traversée des apparences…. J’admire le talent de Virginia Woolf. J’ai lu aussi sa biographie. Je vous souhaite d’autres belles découvertes en compagnie de cette grande écrivaine britannique.

  3. Je viens de lire le billet de Shelbylee et décidément, vous me donnez envie de m’y mettre ! Je pense commencer par « Une chambre à soi », j’espère que ça me plaira. Virginia Woolf est aussi une auteur qui m’intimide ^^

  4. Ah je ne connais pas Virginia Woolf ! Il faut vraiment que je répare ce manquement. Peut-être le corrigerais-je grâce au challenge a Year in England. Par contre je ne vais peut-être pas commencer par celui-ci, même si la trame de l’histoire me plaît beaucoup.

  5. Ce magnifique roman m’avait beaucoup touchée et m’avait aussi beaucoup fait peur car il m’a fait comprendre ce qu’était la folie comme jamais je ne l’avais vue avant. Je te conseille son adaptation ciné qui s’appelle « The hours » et qui est un pur chef-d’oeuvre.

  6. C’est un roman sublime, c’est le premier que j’ai lu de Virginia Woolf et depuis elle ne m’a plus quittée. Le temps et son passage sont les grands thèmes de Virginia, c’est ce qui occupe le coeur de son oeuvre. Je suis bien contente de voir que ce roman t’a donné envie de continuer ta découverte de ce génie de la littérature.

  7. Cela fait tellement longtemps que je me dis qu’il faut que je découvre la plume de Virginia Woolf ! Je comptais justement commencer par Mrs Dalloway ; avec un peu de chance, je vais vraiment réussir à l’ouvrir avant… allez… mes 30 ou 40 ans… peut-être 50, mais ce sera vraiment le dernier délai 😀

  8. J’ai voulu comme toi découvrir Virginia Woolf avec ce roman. Comme toi, j’ai eu l’impression de ne pas saisir tous les messages… depuis je l’ai laissé de côté, à moitié achevé. J’ai alors essayé avec Les boucanières, quel enchantement! Je te le conseille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s