Mystère rue des Saints-Pères de Claude Izner

IMG_20150903_191611_resizedRésumé de l’éditeur : Paris, juin 1889 : le monde entier se presse à l’Exposition Universelle ou la Tour Eiffel, qui vient d’être achevée, accueille plus de mille visiteurs par jour. Les Français s’aperçoivent qu’ils ont un Empire colonial en découvrant les pavillons exotiques et les villages indigènes groupés au pied d’un des temples d’Angkor reconstitué. C’est dans cette ambiance de kermesse que survient une série de morts inexpliquées. Les victimes ne présentent aucune blessure apparente et, hormis le fait d’avoir été présentes à l’Exposition, rien ne les relie entre elles. Victor Legris, propriétaire d’une librairie rue des Saints-Pères, n’aurait nulle raison de se mêler de ces affaires s’il n’était intrigué par le comportement de son père adoptif et associé, Kenji Mori. Il décide d’enquêter, au risque de voir basculer toutes ses certitudes…

Après avoir lu toute la série des enquêtes victoriennes de Thomas et Charlotte Pitt avec Belette, Céline, Bianca et Claire, voilà que nous nous lançons un nouveau défi en lisant toutes les aventures de Victor Legris de Claude Izner. Avec ce premier tome, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre car je n’ai lu aucun résumé ni ne me suis renseignée à propos de l’histoire auparavant. C’est donc avec plaisir que j’ai fait une plongée dans le Paris de la fin du XIXe siècle et plus particulièrement pendant l’exposition universelle de 1889 qui a vu naitre la célèbre tour Eiffel. La reconstitution historique est excellente. Tenues, décors, intérieurs, convenances, contexte culturel (notamment le milieu littéraire et journalistique) : tout y est. On s’y croirait. Il y a du piquant, un peu de sensuel, et du suspens jusqu’au bout.

J’ai beaucoup aimé découvrir le nouveau libraire/enquêteur (malgré lui) que nous allons suivre pendant plusieurs mois. Victor Legris est un personnage qui se laisse facilement séduire par les charmes féminins (au risque d’en perdre toute clairvoyance). C’est aussi quelqu’un de très intelligent et de réfléchi. Kenji Mori, qu’il considère comme un père, est plus mystérieux mais tout aussi intéressant. Nous souhaitons le découvrir car il semble cacher un passé bien mouvementé. Joseph, l’apprenti de la librairie, apporte la touche de fraicheur et d’humour. Il s’agit clairement d’un tome introductif qui nous présente le contexte et les personnages. L’intrigue policière s’en trouve donc reléguée au second plan. Par contre, j’ai apprécié la mise en avant de l’importance et de l’influence de la presse écrite à l’époque.

Malgré une intrigue policière parfois absente du récit, j’ai apprécié ma lecture. J’ai rencontré de beaux personnages et une plume agréable à lire. Le contexte du Paris de 1889 est très bien traité. En espérant que dans le prochain tome, Claude Izner (ce nom cache en fait deux auteurs) entre dans le vif du sujet avec une enquête de premier plan.

Lu en lecture commune avec Claire, Bianca, Céline, Le livre d’après, Camille et Laure.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle.

Fanny

Publicités

16 commentaires sur « Mystère rue des Saints-Pères de Claude Izner »

  1. Tiens, c’est marrant, il me semble j’ai une amie qui a un blog littéraire… et qui a écrit sur ce livre aussi. J’ai très envie de le lire, mais ma PAL est déjà obèse… 😀

  2. Nous sommes toutes du même avis et sous le charme des protagonistes ! J’espère que l’intrigue policière sera à la hauteur dans le prochain mais je continue avec plaisir la série

  3. Je viens de publier mon billet (je sais: je suis une incurable retardataire)
    Et nos impressions, comme souvent, se rejoignent! Comme toi, j’ai beaucoup apprécié la présentation de ce Paris de la Belle époque, en cette période d’Exposition universelle.
    Mais j’ai trouvé l’intrigue policière quasiment absente.
    En revanche, je serai contente de retrouver tous les protagonistes dans le prochain tome. Je sens que nous allons faire encore un passionnant voyage dans les rues de la capitale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s