Vers l’ouest de Xavier Jaillard

Couv_VersLouest-red

Résumé de l’éditeur : De nos jours, David Berg, comédien parisien, hérite de son vieil oncle Djydek une maison dans les Orcades, en Ecosse. Fraîchement débarqué sur l’île, il tombe amoureux du lieu, entre autres… Mais l’insolite comportement des autochtones cache un mystère… Pourquoi Djydek a-t-il quitté son Brésil pour venir mourir ici? Quelque part au milieu de des brumes de Scapa Flow, cette histoire renvoie a une autre histoire, enfouie, oubliée, une histoire qui a commencé à Varsovie…

L’auteur met en place un roman où deux histoires parallèles se partagent les chapitres. Nous savons dès le début qu’elles seront amenées à se rejoindre. C’est d’ailleurs l’un des intérêts de ce livre. En effet, le lecteur veut connaitre les tenants et les aboutissants de cette quête entre passé et présent. Lors de la lecture des chapitres où nous suivons Jaroslaw durant la Seconde Guerre mondiale, j’ai ressenti beaucoup de douceur et de bienveillance malgré la violence du contexte. Comme si la vie se devait de triompher. Dans les passages se déroulant à notre époque, c’est un tout autre ton qui est employé. Il est plus enlevé, parfois drôle.

Les personnages sont forcément attachants. David sans y paraitre au départ se prend d’intérêt pour ses racines, pour sa nouvelle vie en Ecosse et se permet de rêver au véritable amour. On sent un personnage en quête d’une certaine authenticité. Quant à Jaroslaw, c’est une toute autre histoire. Il doit laisser derrière lui sa vie, sa famille, son premier amour. Il doit fuir Varsovie, le nazisme et prendre des risques. Les passages se déroulant en Ecosse sont très bien écrits et décrits. L’auteur nous dépeint de superbes paysages ainsi que de grandes figures du cru dont il est difficile d’obtenir la confiance.

C’est un roman très intéressant tant par le mélange des genres (historique, comédie romantique, intrigue) que par les intrigues qui finissent par n’en faire qu’une. La fin est plutôt émouvante et donne toute l’ampleur à l’ensemble. J’ai découvert ce premier roman de Xavier Jaillard avec beaucoup d’attention. Je peux le dire, c’est réussi !

scrineo1

Fanny

Publicités

5 commentaires sur « Vers l’ouest de Xavier Jaillard »

  1. Tout comme La Rousse, le pitch du livre et ton avis donnent grande envie de découvir ce livre! Et puis l’Ecosse, c’est un beau pays. Et le Bresil aussi. Et la Pologne aussi. Bref, je prends note!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s