Une vie de lectrice #2 : littérature britannique et réceptions

littérature britannique en vacances

Je nourris un attachement particulier pour la collection Pavillons poche des éditions Robert Laffont. Ils rééditent des classiques plus ou moins récents d’auteurs de diverses nationalités. Mon intérêt se porte bien souvent vers les écrivains britanniques. On ne se refait pas! Ma petite semaine de vacances tirent vers sa fin, un moment propice pour se plonger dans trois livres de cette collection. Hormis leur nationalité et leur caractère bien trempé, Somerset Maugham (1874-1965), Evelyn Waugh (1903-1966) et Lawrence Durrell (1912-1990) ont tous les trois un petit quelque chose qui me fait aller naturellement vers leurs ouvrages. Somerset Maugham a œuvré comme agent secret pendant la Première Guerre mondiale, Evelyn Waugh fut l’ami d’une vie de Nancy Mitford et Lawrence Durrell provient d’une famille hors du commun découverte dans la série The Durrells. J’ai déjà terminé Mr Ashenden, agent secret de Somerset Maugham. Ce recueil de nouvelles inspirées de l’expérience d’agent secret de l’auteur est excellent. Nous voyagons entre la Suisse, la France, la Russie et l’Écosse tout en croisant la route de personnages hauts en couleur et attachants. Le style à l’humour so british est un régal. Vous retrouverez prochainement mes avis complets à propos de ces trois livres sur le blog.

Des réceptions

En début de mois, j’achète souvent un ou deux ouvrages. En mars, les choses ont mal tourné… Le bilan s’élève au nombre de 5 livres ayant rejoint ma bibliothèque! D’abord, Associés contre le crime d’Agatha Christie. Je lis un livre de la Reine du crime par mois. Je suis impatiente de retrouver les truculents Tommy et Tuppence Beresford dans cet opus. On chesil beach (Sur la plage de Chesil) de Ian McEwan est un court roman sur le face à face difficile de deux tous jeunes époux lors de leur lune de miel au début des années 60. C’est l’adaptation à venir (avec Saoirse Ronan que j’aime beaucoup) qui m’a fait découvrir ce titre. J’ai déniché, dans la rubrique des bonnes affaires du site Book DepositoryJourneys through England in particuliar : Caosting de Sue Clifford et Angela King. Il s’agit d’un petit dictionnaire illustré à propos de toutes les spécificités du littoral britannique, à emmener dans un futur voyage. J’aime beaucoup la maison d’édition et librairie londonienne Persephone Books. Grâce à une réduction sur leurs classiques et bestsellers, j’ai commandé Good evening Mrs Craven de Mollie Panter-Downes qui regroupe plusieurs chroniques parues dans le New Yorker sur la vie quotidienne pendant la Seconde Guerre mondiale au Royaume-Uni. Enfin, Mollie on the march d’Anna Carey (qui n’est pas encore arrivé à la maison) n’est autre que la suite de The making of Mollie. Je suis curieuse de continuer à suivre la jeune Mollie dans son parcours de suffragette.

Très bon weekend à venir!

Fanny

Publicités

10 commentaires sur « Une vie de lectrice #2 : littérature britannique et réceptions »

      1. Oui, j’en garde un excellent souvenir ! J’avais été touchée par les émotions vécues par les personnages, c’est assez triste. Oui, je suis assez curieuse aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.