Vengeance haute couture de Rosalie Ham

41r6aovy4olRésumé de l’éditeur : 1951. Tilly Dunnage est de retour. La petite bâtarde autrefois chassée de chez elle par les préjugés et l’hostilité des bien-pensants est devenue une jeune femme incroyablement élégante et provocante, pour qui le style et le chic de Paris n’ont plus aucun secret. Elle affole les hommes et suscite l’envie des femmes. Sa revanche, elle la tient : toutes celles qui aujourd’hui encore la méprisent veulent à tout prix ses conseils, et ses robes. Tilly coud. Tilly coupe. Mais, en fait, Tilly prépare en secret le grand finale qui vengera son enfance blessée et lui rendra sa dignité. En ne laissant que cendres derrière elle. Et un amour impossible…

La toute récente adaptation de cet ouvrage avec Kate Winslet en tête d’affiche a permis une remise en avant de ce roman publié pour la première fois en 2000. Le contexte spatio-temporel et le résumé m’ont laissé penser que ce roman pouvait être fait pour moi. Pourtant, les choses ne se sont pas tout à fait passées comme prévu. On intègre un village australien à la Peyton Place. Les jalousies, les non-dits, les rumeurs, les secrets et les commérages vont bon train. J’avoue avoir eu quelques difficultés à entrer complétement dans ce roman et notamment à m’imprégner de l’ambiance générale. Les révélations arrivent poussivement. A force de vouloir ménager son suspens à tout pris, l’auteur provoque un effet d’essoufflement. Une fois le livre refermé, je suis restée sur ma faim.

Sous couvert d’ironie, ce roman est loin d’être drôle. La plupart des personnages sont détestables voire franchement écœurant. Tilly devient vite la tête de turc de tout ce petit monde. Son passé houleux et hors norme nourrit une injuste haine. Mais attention à cette femme qui semble transparente et accepter les déconvenues. L’expression « La vengeance est un plat qui se mange froid » n’a jamais été aussi vraie. L’histoire personnelle de Tilly est intéressante en soi. Cependant, son trop grand mystère m’a empêchée de m’approcher d’elle. Finalement, j’ai l’impression d’avoir passée peu de temps à ses côtés. Trop de questions restent sans réponse. Par contre, j’ai adoré les passages de couture où notre héroïne retrouve sa place de personnage principal. Elle apparait heureuse et sereine au côté de son matériel de confection.

Je ressors donc de ma lecture avec un avis mitigé. A mon sens, il y a du bon et du moins bon. J’espère que mon avis est suffisamment clair. J’avoue que ce roman m’a quelque peu embrouillé l’esprit. Mon ressenti à son propos s’en trouve donc un peu indécis. Maintenant, je suis impatiente de découvrir le film qui, j’espère, tiendra toutes ses promesses.

logo-mosaicVous aimerez aussi découvrir :

  • Peyton Place de Grace Metalious
  • Régiment de femmes de Clemence Dane
  • Un mirage finlandais de Kjell Westö

Fanny

Publicités

Ma pile à lire de vacances

Les tant attendues grandes vacances sont enfin arrivées! Les dernières journées de travail ont été intenses aussi bien mentalement que physiquement avec son lot d’échéances. Maintenant place au repos pendant trois semaines. Au programme pour se vider la tête : randonnées, weekend au Luxembourg à Vianden et séjour en Basse-Normandie. La lecture va bien sûr m’accompagner ces prochains jours. J’ai sélectionné cinq livres que j’espère avoir le temps de lire.

IMG_20160813_1244331. Les relfets d’argent de Susan Fletcher. Ce roman m’a été offert il y a deux mois avec en prime une dédicace de l’auteur. L’année dernière, j’avais adoré Un bûcher sous la neige. J’espère donc qu’il en sera de même avec ce titre. Je n’ai pas lu le résumé et n’ai rien lu à son propos. Ce sera donc une surprise totale!

2. Mad de Daphné du Maurier. La plupart d’entre vous le savent déjà, je souhaite lire toute l’œuvre de Daphné du Maurier. Ce roman est le dernier qu’elle a écrit. Il est dans ma pile à lire depuis plus d’un an. Je suis impatiente de découvrir cette histoire qui semble hors du commun.

3. Harry Potter, Tome 4 : Le coupe de feu de J. K. Rowling. J’avais commencé ma relecture de toute la saga l’année dernière en m’arrêtant au troisième tome. Depuis quelques jours, je ressens le besoin et l’envie de retrouver cette univers magique et ces personnages si attachants.

4. Le ver à soie de Robert Galbraith. La suite de L’appel du coucou me fait de l’œil depuis sa sortie. Je possède cette version poche depuis Noël dernier sans jamais trouver un moment pour me plonger dans cette belle brique. Encore une fois, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Vivement!

5. Vengeance haute couture de Rosalie Ham. C’est l’annonce d’une adaptation (The dressmaker) qui m’a fait découvrir ce roman. J’ai lu à son propos de très bons avis comme de moins bons. Le contexte spatio-temporel me laisse à penser qu’il pourrait me plaire. Affaire à suivre donc.

Que pensez-vous de cette pile à lire? Avez-vous lu certains de ces titres?

J’en profite pour vous souhaite une belle fin d’été!

Fanny