101 things you need to know about suffragettes de Maggie Andrews et Janis Lomas

    

Résumé de l’éditeur : Suffragettes learned jiu-jitsu, repelled policemen with their hatpins, burnt down football stadiums and planted bombs. They rented a house near to Holloway Prison and sang rebel anthems to the Suffragettes inside. They barricaded themselves into their homes to repulse tax collectors. They arranged mass runs on Parliament. They had themselves posted to the Prime Minister, getting as far as the door of No. 10. Indomitable older members applied for gun licences to scare the government into thinking they were planning a revolution. Rebels. Warriors. Princesses. Prisoners. Pioneers. Here are 101 of the most extraordinary facts about Suffragettes that you need to know. / [traduction personnelle] Les suffragettes ont appris le ju-jitsu, ont repoussé des policiers avec leurs épingles à chapeau, ont mis le feu à des stades de football et ont posé des bombes. Elles ont loué une maison à côté de la prison d’Holloway et ont chanté des hymnes rebelles pour les suffragettes qui y sont enfermées. Elles se sont barricadées dans leur maison pour repousser les collecteurs de taxe. Elles ont organisé des intrusions de masse au sein du Parlement. Elles se sont postées devant le premier ministre, au plus proche de la porte du n° 10. Les plus vieux et indomptables membres ont demandé le permis de port d’arme pour effrayer le gouvernement dans l’idée qu’elles planifiaient une révolution. Rebelles. Guerrières. Princesses. Prisonnières. Pionnières. Ici, se trouve 101 des plus extraordinaires faits à propos des suffragettes que vous devez connaitre.

Ne sachant pas vraiment pas quel ouvrage commencer avec le mouvement des suffragettes, ce livre découvert sur Whoopsy Daisy (quel lieu de perdition…) est arrivé à point. Il s’agit d’un condensé sur le sujet, le développant de manière assez concise. Les 101 textes mélangent les évènements les plus anecdotiques à ceux les plus décisifs pour l’accord du droit de vote aux femmes britanniques. Une fois terminé, ce livre dresse le portrait d’une organisation bien huilée à la communication redoutable. Toutes les classes sociales sont représentées : aristocrates, classes laborieuses ou encore artistes. Les revers sont aussi expliqués et notamment les séquelles suite à de multiples arrestations, emprisonnements, nourrissages de force et autres tortures.

Emmeline Pankhurst et sa famille sont forcémment beaucoup représentées ici mais la place est également laissée à des personnes que je ne connaissais pas mais qui ont pourtant apporter leur pierre à l’édifice ainsi que mis leur vie en jeu pour une cause majeure. C’est assez incroyable de découvrir jusqu’où elles étaient prêtes à aller pour faire changer les choses et permettre aux femmes une certaine émancipation. Quelques hommes ont également participé, il serait dommage de les oublier. Chaque fait est détaillé sur une à deux pages. Il est à noter que l’ouvrage est richement illustré grâce à de belles images d’archives qui m’ont paru vraiment bien choisies et que je n’avais jamais vu pour la plupart.

Pour un spécialiste du sujet, ce livre ne représentera pas une grande nouveauté. Par contre, pour débuter, il s’agit d’une mine d’information. J’ai beaucoup aimé ma lecture aussi enrichissante qu’agréable à lire. Les illustrations ajoutent encore à l’intérêt que je porte au sujet. Une très bonne lecture.

11694975_1578774289054555_2528089989659185866_n

Vous aimerez aussi découvrir :

  • 10 jours dans un asile de Nellie Bly
  • Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés de Jami Attenberg
  • Suffragette avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Ben Wishaw  (2015)

Fanny

Publicités