Dix petits nègres d’Agatha Christie

41IM8S-LmyLRésumé de l’éditeur : Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Cela fait des années que je n’avais pas lu un Agatha Christie. Cette lecture commune proposée sur Whoopsy Daisy a donc été l’occasion de renouer avec cet auteur. Et pour tout vous dire, j’avais oublié comme c’était chouette d’en lire un! Agatha Christie a le chic de présenter ces personnages par de grandes caractéristiques sans avoir besoin de détailler énormément. On arrive très vite à les cerner. Ils sont donc faciles à apprivoiser et à distinguer les des autres. Avec la révélation de la voix, on comprend que le huis clos est inévitable et que chaque personnage se trouve dans une situation intenable.

On adore détester certains personnages ou au contraire les aimer. Chacun est susceptible d’être l’instigateur de cette grande manipulation et machination. Comme à son habitude, Agatha Christie fait preuve de beaucoup d’imagination. On se régale de chaque phrase et de chaque rebondissement. Elle ménage son suspens, son intrigue et la chute finale. On ne s’y attend pas forcément mais cette dernière résonne comme un couperais. Je me suis fait balader tout le long du roman. De toute façon, je suis assez nulle pour découvrir le meurtrier d’une intrigue.

Il s’agit d’un très très bon roman. Agatha Christie et son talent indéniable en font un livre qu’on ne souhaite pas lâcher avant d’arriver au point final. J’ai vu la dernière adaptation diffusée au Royaume-Uni sous le titre And then there were none. C’est également une vraie réussite.

Participation au challenge A year in England de Titine.

11800031_10207543959508138_8537340896721806582_nVous aimerez aussi découvrir :

  • Fox-trot de Michel Quint
  • Le cercle des plumes assassines de J. J. Murphy
  • Le Mystère de Listerdale de Agatha Christie

Fanny