Daphne du Maurier (1907-1989)

daphne-du-maurier    

Cette page est consacrée à Daphne du Maurier. Il s’agit d’une auteure aussi fascinante que passionnante à lire. Elle a toujours baigné dans un monde artistique puisqu’elle a grandi au côté d’un père acteur de théâtre. Dès son plus jeune âge elle rédige journaux intimes et consigne ses lectures dans des carnets. Son premier roman est publié en 1932, l’année de ses 25 ans. Elle se passionne pour ce qui a trait à la mer et la navigation ainsi que pour sa Cornouailles chérie. Elle expérimente les genres, les thèmes, les époques, les personnages et se renouvelle à chaque roman.

Daphné du Maurier forever

on3oLes livres lus et chroniqués

L’amour dans l’âme

L’auberge de la Jamaïque

La maison sur le rivage 

Le monde infernal de Branwell Brontë

Les oiseaux et autres nouvelles

Mad

Mary Anne

Myself when young 

Rebecca

  on3o

Son œuvre

Jeunesse perdue (1932)

Julius ou The Progress of Julius (1933)

Gerald, a Portrait ou Gerald (1934)

L’Auberge de la Jamaïque (1936)

The Du Mauriers (1937)

Rebecca (1938)

Come Wind, Come Weather (1940)

La Crique du Français (1941)

Le Mont-brûlé (1943)

The Years Between (1944)

Le Général du roi (1946)

September Tide (1948)

Les Parasites (1949)

Ma cousine Rachel (1951)

The Young George du Maurier, a selection of his letters, 1860-67 (1951)

Les Oiseaux et autres nouvelles (1952)

Mary-Anne (1955)

Le Bouc émissaire (1957)

Early Stories (1959)

Le Point de rupture (1959)

Le Monde infernal de Branwell Brontë (1960)

Château Dor (1962) [commencé par Sir Arthur Quiller-Couch dans les années 1920-1930, et terminé par Daphne du Maurier au début des années 1960]

Les Souffleurs de verre (1963)

Le Vol du faucon (1965)

Vanishing Cornwall (1967)

La Maison sur le rivage (1969)

Pas après minuit (1971)

Mad (1972)

Golden Lads (1975)

L’Escalier en colimaçon (1976)

Myself When Young: the Shaping of a Writer (1977)

The Rebecca Notebooks (1981)

Enchanted Cornwall (1989)

Letters from Menabilly : Portrait of a Friendship (1993)

La poupée (2011)

on3o

Les adaptations

4 commentaires sur « Daphne du Maurier (1907-1989) »

  1. J’ai lu Rebacca et Ma cousine Rachel. J’ai mis très longtemps à me remettre de Rebecca, les livres ensuite étaient trop fades. C’est toujours comme ça quand je termine un livre qui devient l’un de mes romans préférés, je suis en deuil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s