Bilan de mes lectures : AVRIL 2018 ~ Lectures à venir : MAI 2018

Je vous retrouve une nouvelle fois afin de faire le bilan de mes lectures du mois d’avril. De belles surprises dans l’ensemble et encore des voyages dans le temps! J’ai suivi Claire dans son voyage à travers les pierres jusque l’Écosse du XVIIIe siècle, j’ai découvert l’univers magique de l’Atelier des sorciers, j’ai retrouvé de vieux amis de Guernesey, j’ai parcouru le Florence de la Renaissance aux côtés d’Arte, j’ai été témoin du fiasco d’une lune de miel, j’ai rejoint la campagne japonaise des années 50, j’ai vécu sous les bombes du blitz londonien, j’ai rencontré Helene Hanff (et ce n’est pas rien!), j’ai continué mon voyage dans le Japon du XIXe siècle et j’ai découvert l’histoire de la si mélancolique Cécile.

Nombre de livres lus : 10

Nombre de pages lues : 3620


(Pour lire les chroniques disponibles, cliquez sur les couvertures)

Le cercle de pierre, Tome 1 : Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon, éd. Presses de la cité, 680 p.

J’ai plutôt aimé ce premier tome. Le personnage de Claire est excellent. Il en va de même pour le contexte spatio-temporel très bien rendu. La botanique est un élément que j’ai également apprécié. Les seuls bémols : le personnage de Jamie auquel j’ai eu du mal à m’attacher et les nombreuses scènes érotiques qui m’ont laissée de marbre.

3,5/5

L’atelier des sorciers de Shirahama Kamome, éd. Pika, 208 p.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome d’une série qui promet bien des aventures. A l’image d’Harry Potter, nous sommes introduits dans une école de sorcellerie avec ces propres particularités. Les personnages sont intéressants. Les dessins sont superbes, fins et délicats. Une belle mise en bouche mais j’attends d’en voir plus!

4/5

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates d’Annie Barrows et Mary Ann Shaffer, éd. NiL, 396 p.

Une relecture coup de cœur où j’ai vraiment eu l’impression de retrouver de vieux amis. Toutes ces histoires individuelles finissent par ne faire qu’une et faire l’Histoire. Ce roman est plein d’humour, de bienveillance, d’amitié et de sens. Certains passages m’ont émue. Quelle tristesse de voir la fin de ce roman arriver!
5/5

Arte, Tome 1 de Kei Ohkubo, éd. Komikku, 208 p.

Ce premier tome d’un manga d’apprentissage et hautement féministe m’a plutôt convaincu. Nous suivons une jeune fille souhaitant devenir peintre dans un univers exclusivement masculin. Les paysages de Florence sont bien dessinés et détaillés. J’ai juste eu un petit temps d’adaptation concernant le langage qui m’a paru un peu décalé à certains moments.

4/5

On chesil beach de Ian McEwan, éd. Penguin, 166 p.

Quel magnifique roman! Nous assistons au face à face de deux êtres lors de leur lune de miel dans l’Angleterre de l’année 1962. Elle va très vite se révéler désastreuse. La pression sociale, les non-dits sont encore de mise et vont avoir des conséquences irrémédiables. La chute et tout ce qu’elle sous-entend m’a laissé sans voix.

5/5

Une sacrée mamie, Tome 1 de Yoshichi Shimada et Saburo Ishikawa, éd. Delcourt, 224 p.

Akihiro part habiter chez sa grand-mère à la campagne car sa mère manque de moyen pour s’occuper de lui. Il revient aux essentiels et apprend beaucoup sur la vie auprès de sa sacrée mamie. Je suis un peu moins fan de la manière dont est dessinée le jeune Akihiro, un peu plus caricaturale que les autres personnages.

4/5

Chère Mrs Bird de A. J. Pearce, éd. Belfond, 360 p.

Nous suivons ici l’ambitieuse Emmy dans son nouveau travail. La Seconde Guerre mondiale fait rage et ne va pas l’épargner. J’ai particulièrement apprécié le réalisme des bombardements de Londres lors du Blitz et leurs conséquences dramatiques. Un roman très agréable sur le moment mais un peu léger pour le rendre totalement mémorable.

3,5/5

84, Charing Cross Road de Helene Hanff, éd. Le livre de poche, 150 p.

Cette retranscription de la correspondance d’Helene Hanff et de son bouquiniste d’Angleterre est un régal. On assiste au glissement d’un échange de lettres pour affaire vers une amitié forte. Helene Hanff possède un humour décapant. La différence situation économique entre les États-Unis et le Royaume-Uni est palpable.

5/5

Isabella Bird, Tome 2 de Taiga Sassa, éd. Ki-Oon, 124 p.

J’ai apprécié retrouver la célèbre exploratrice Isabella Bird et son guide. Nous nous enfonçons plus profondément dans un Japon reculé très loin des sentiers battus. C’est l’occasion de découvrir de nouveaux paysages, différents modes de vies, des personnages loin des préoccupations occidentales mais aussi leurs maux.

4/5

Bonjour tristesse de Frédéric Rébéna et Françoise Sagan, éd. Les Escales, 104 p.

Je n’ai pas lu le roman original, j’étais tout de même curieuse de découvrir cette bande dessinée. Cécile est en vacances avec son père volage et indécis. Une ambiance malsaine se développe petit à petit. Des vacances loin d’être sereine que la jeune Cécile n’est pas prête d’oublier. Les dessins sont à l’image de l’atmosphère générale.

4/5

LECTURES EN COURS

    

LECTURES PRÉVUES EN MAI

         

    

Je vous souhaite un très bon mois de mai!

Fanny

Publicités

28 commentaires sur « Bilan de mes lectures : AVRIL 2018 ~ Lectures à venir : MAI 2018 »

  1. Bravo pour ce bilan Fanny ! J’ai hâte de savoir ce que tu auras pensé de La vallée des poupées. Il me tente depuis un moment, mais je n’ai pas encore sauté le pas. Bises à toi, et à très vite !

    1. Je suis contente de lire ton enthousiasme à propos d’Une sacrée mamie. J’ai le tome 2 qui m’attend et je suis curieuse de connaitre la suite des aventures de ces 2 personnages. Et puis la fait qu’il s’agisse d’une histoire vraie ajoute un petit truc en plus!

  2. Quel beau bilan, j’ai moins lu ce mois-ci.
    Ravi d’avoir fait cette lecture commune avec toi pour outlander (idem pour le 2 même si j’ai beaucoup de retard).J’aimerais lire la bd bonjour tristesse car ce roman est toujours dans ma bibliothèque et je l’adore.
    Y a aussi Mrs BIrd , le manga Isabella Bird etc….Va falloir que je révise mon budget livre le mois prochain 🙂

    1. Je n’ai jamais lu Bonjour tristesse par contre la BD est pas du tout. Je contente d’avoir découvert ce classique par ce biais.
      On est tous dans le même pétrin. Le budget n’est malheureusement pas extensible! Si seulement! 😉

  3. Quel beau mois de lecture !
    Je retiens le roman On Chesil Beach car la BO au ciné m’a plu et avec ton avis ça confirme mon envie de le lire.
    J’ai lu Bonjour Tristesse l’an dernier. Il ne m’a pas laissé un souvenir mémorable.
    Sinon, j’attends ton avis sur le livre de Lisa See car j’aime beaucoup ce qu’elle écrit.

    1. On Chesil Beach est un superbe roman de 150 pages. Il m’a donné envie de découvrir d’autres livres de Ian McEwan. Opération Sweet Tooth m’attend dans ma PAL!
      Je vais surement lire le dernier Lisa See dans quelques jours. J’avoue être curieuse de m’y plonger car je ne l’ai jamais lu… Je vais embarquer pour un beau voyage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s