The Girls de Emma Cline / Rentrée littéraire 2016

81exqc-2uklRésumé de l’éditeur : Nord de la Californie, fin des années 1960. Evie Boyd, quatorze ans, vit seule avec sa mère. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Lorsqu’une dispute les sépare au début de l’été, Evie se tourne vers un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Elle tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais, aux yeux de l’adolescente, il est exotique, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère et que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche inéluctablement d’une violence impensable.

Pour son premier roman, Emma Cline s’est attelée à un sujet coup de poing et plutôt ambitieux. En effet, elle s’inspire de la secte de Charles Manson ayant défrayée la chronique aux États-Unis dans les années 60. Ici, les noms sont modifiés mais le parallèle est très facile à faire. L’auteur nous introduit dans ce groupe dirigé par un homme froid, pervers et colérique. Il est entouré de quelques hommes. Mais la majorité de ces adeptes sont des femmes dont il se sert pour assouvir ses pulsions sexuelles. Elles sont désœuvrées, fragiles et coupées de leur famille. Ce groupe vit en reclus dans un minimalisme et un dénuement outrancier. Ils pratiquent le vol et la pression pour subvenir à leurs besoins. C’est souvent assez glauque. Le lecteur reste toujours dans une position inconfortable car une ambiance malsaine se dégage à chaque page.

Nous suivons Evie dans une alternance de chapitres entre adolescence et âge adulte. Emma Cline étudie sa psychologie d’une manière très poussée. Quels éléments peuvent pousser une  adolescente de 14 ans à s’insérer dans une secte et à aller jusqu’à la dernière limite avant le meurtre ? Le lecteur assiste au lent glissement de la vie de notre héroïne sans pouvoir rien y faire. Sa vie ne lui convient pas et découvre en Suzanne un modèle à suivre. C’est aussi l’importance d’appartenir à un groupe qui est explicitée ici. Nous sommes spectateurs des drames qui se jouent dans cette petite communauté. Nous découvrons aussi l’Evie adulte dans sa nouvelle vie après les procès (elle-même n’a pas été inquiétée par la justice). Ce pan trouble de son existence est gravé en elle, la poursuit et faire naitre une multitude d’interrogations.

The girls n’est clairement pas facile à lire. Ce livre choque, bouscule et met son lecteur dans une posture inconfortable de spectateur d’une descente aux enfers. Il s’agit d’une fiction qui frise aussi parfois avec le reportage. Ce premier roman au sujet ambitieux est une réussite. Emma Cline est sans aucun doute un auteur à suivre.

Lu en lecture commune avec Fanny.

Vous aimerez aussi découvrir :

  • City on fire de Garth Risk Hallberg
  • Dalva de Jim Harrison
  • Yaak Valley, Montana de Smith Henderson

Fanny

Publicités

20 commentaires sur « The Girls de Emma Cline / Rentrée littéraire 2016 »

  1. On est parfaitement synchros sur l’heure de sortie de nos avis sans le vouloir !
    J’ai exactement le même ressenti que toi : c’est un roman réussi mais pas simple à lire et qui fait naître en nous un ressenti complexe. Je suis heureuse d’avoir partagé cette lecture avec toi et je suis désolée de ne pas avoir réussi à lire le même nombre de pages que toi par jour !
    Bon dimanche Fanny, je t’embrasse !

  2. J’ai un portrait de l’écrivaine dans je ne sais plus quel journal. Elle a déjà vendu les droits du livre pour le cinéma. Apparement elle s’est inspirée en partie de sa famille (très nombreuse) pour décrire la vie en communauté…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s