Freddie Friday de Eva Rice

Freddie Friday-crg.inddRésumé de l’éditeur : Marnie, petit génie des mathéma-tiques du prestigieux établissement St Libby, a tout de l’élève modèle. Jusqu’au jour où, avec son amie Rachel, elle commet l’irréparable. Pour oublier, elle va noyer son angoisse dans l’alcool. Juste avant ces événements drama-tiques, elle a fait une rencontre singulière : sa seule raison de vivre, désormais, sera de revoir Freddie Friday, ce garçon qui travaille à l’usine de céréales Shredded Wheat. Ses rêves vont devenir les siens. Mais pour qu’ils se réalisent, elle aura besoin de son professeur de maths, la belle Julie Crewe, autrefois danseuse. Acceptera-t-elle de l’aider ? Aura-t-elle envie de remuer le passé, de se rappeler ce temps où elle était encore capable de danser, avec l’irrésistible et mystérieux Jo à Central Park ?

Après avoir lu les magnifiques L’amour comme par hasard et Londres par hasard, j’étais très heureuse et impatiente de pouvoir retrouver Eva Rice pour son nouveau roman. Malheureusement, même si cette lecture m’a été agréable, je n’ai pas ressenti le même engouement que pour ces précédents livres. En effet, je n’ai pas retrouvé la même flamboyance ni le même investissement de la part de l’auteur. Cependant, Je ne peux pas dire que je me sois ennuyée. Loin de là! Nous allons de rebondissement en rebondissement. Eva Rice nous emmène dans une chorégraphie imprévisible et chaotique.

On retrouve toujours l’art comme fil conducteur. Ici, c’est la danse qui est mise en avant. C’est une discipline dure, rigoureuse qui met le corps et le mental à rude épreuve. C’est une belle métaphore de la vie en général.  J’ai beaucoup aimé les scènes d’entrainement qui se déroulent en secret.  Trois personnages à l’histoire difficile s’unissent dans cette complicité particulière. Leur psychologie est développée et permet de s’attacher à eux. L’esprit mathématique de Marnie va être mis à mal et va modifier sa perception des choses. C’est clairement un roman d’apprentissage. Il est teinté de mélancolie, de choix importants et d’états d’âme.

Ce livre est différent des précédents ouvrages d’Eva Rice. Il m’a moins bouleversée bien que je reconnaisse ses qualité. La danse, les personnages et les nombreux rebondissements sont autant d’éléments qui en font un roman agréable. Il m’a manqué la petite touche qui m’a fait vibrer lors des lectures des deux premiers romans de l’auteur.

1017732_599092513509272_1441840643_nVous aimerez aussi découvrir :

  • Aristotle and Dante discover the secrets of the universe de Benjamin Alire Saenz
  • L’attrape-coeurs de J. D. Salinger
  • L’Été du cyclone de Beatriz Williams

Fanny

Publicités

7 commentaires sur « Freddie Friday de Eva Rice »

  1. Rien que le nom des éditions ça me fait rêver… mais pas le roman, pas trop mon genre.

    Je connaissais Freaky Fryday, moi, la comédie avec Lindsay Lohan (oui, quelle culture j’ai !! 😆 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s