Lettres à Stella de Iona Grey

9782365691628Résumé de l’éditeur : À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n’a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s’empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d’amour d’un autre temps. 1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n’a qu’une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s’accrocher sont les lettres qu’ils s’écrivent, promesses d’un bonheur à venir.

J’ai découvert ce roman pour la première fois chez Aurélie du blog Une valise remplie d’histoires. Une histoire d’amour contrariée sur fond de Seconde Guerre mondiale, il n’en fallait pas moins pour me tenter. Je dois dire que je n’ai pas été déçue. L’auteur joue habilement entre deux temps (le présent et les années de guerre) mais aussi entre deux genres (le roman et l’épistolaire). Ceci apporte beaucoup de rythme, de rebondissement et casse une éventuelle routine. Le fin douce-amère m’a franchement charmée. Elle donne du sens à toute l’histoire qui a précédé et est franchement belle. Le contexte historique du Blitz est bien décrit avec tout plein de petits détails qui rendent l’époque plus vrai que nature.

Les protagonistes sont intéressants à suivre. Jess est un très beau personnage en quête d’un sens à sa vie. On ne cesse de s’inquiéter pour Stella et Dan. Mais ce livre est bien plus qu’une banale et énième histoire d’amour. L’auteur n’hésite pas à martyriser un peu ses personnages car leurs histoires personnelles sont loin d’être idylliques. La condition des femmes y est essentielle. Iona Grey nous donne à voir comment ce conflit a permis aux femmes de trouver une certaine indépendance ainsi qu’un rôle plus valorisant dans la société. De même qu’une certaine maison de ville a une place très importante dans ce roman à la manière d’un personnage à part entière. Elle représente beaucoup et notamment l’espoir d’une vie nouvelle pour nos différents héros.

Mon avis est quelque peu dithyrambique mais j’avoue bien volontiers avoir été charmée par cette histoire aux abords simples mais qui recèle nombre d’éléments qui mis bout à bout tiennent debout et créent un très joli roman.

Retrouvez l’interview que l’auteur a bien voulu m’accorder par ici :

Lu dans le cadre de la masse critique de Babelio.

massecritique

big-logoLu dans le cadre du mois anglais.

11694975_1578774289054555_2528089989659185866_n

Vous aimerez aussi découvrir :

  • Black-out de John Lawton
  • Churchill’s secret avec Michael Gambon et Romola Garai (itv, 2016)
  • L’extraordinaire voyage de Sabrina de P. L. Travers

Fanny

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

22 commentaires sur « Lettres à Stella de Iona Grey »

  1. J’avoue que le prix « du livre romantique » m’aurait fait fuir mais c’est un bon éditeur et ton billet donne envie de lui laisser sa chance ! Le questionnement sur la condition de la femme m’interpelle notamment.

  2. Ah comme tu me donnes envie ! Je l’avais repéré et ce n’est pas le premier avis positif que je vois passer donc je craquerais bien ^^
    Merci pour ce beau billet !

  3. Ah comme tu me donnes envie ! Je l’avais repéré et ce n’est pas le premier avis positif que je vois passer donc je craquerais bien ^^
    Merci pour ce beau billet !

  4. J’ai tenté de publier un commentaire hier mais ça n’a pas du fonctionner ^^

    Merci pour ton avis car c’est un roman qui me tente beaucoup. J’étais encore indécise mais là c’est sûr, je vais le lire, reste à savoir si je vais craquer prochainement ou sagement attendre la version poche ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s