Les Crèvecoeur, Tome 1 : Édith de Antonia Medeiros

imagesRésumé de l’éditeur : Germain Crèvecoeur, l’un des plus grands créateurs de chaussures pour femmes du XXe siècle, vient d’être retrouvé pendu. L’artiste adulé, mais pourtant tristement solitaire, lègue tous ses biens à son fils caché, Raphaël. Ces richesses comprennent une maison étrange aux murs couverts de souliers féminins et des lettres dans lesquelles le défunt dévoile le roman de sa vie ainsi que ses plus terribles secrets… Tout commence en 1915, avec Édith, femme magnifique et forte, mariée malgré elle à Romain et secrètement amoureuse d’Hektor. Le premier est un cordonnier fétichiste et dangereux, le second un soldat allemand de la Grande Guerre, ennemi de la patrie. Mais l’amour, apatride, se joue des frontières comme des convenances.

Les copinautes Une tasse de culture et Une valise remplie d’histoire m’ont donné très envie de découvrir cette saga familiale après leurs très jolies chroniques respectives. Lorsque nous commençons à lire cette histoire, c’est pour réaliser un vrai voyage dans le temps et dans une famille au destin pour le moins particulier. Le secret de famille est un thème récurrent en littérature. Cependant, Antonia Medeiros a su insérer de l’originalité à l’ensemble notamment par le contexte de la création de chaussures, les décors (la maison tapissée de chaussures est superbement décrite). Elle nous propose un vrai univers et ne tombe jamais dans le pathos même lors des passages parfois difficiles où les personnages sont malmenés.

A la lecture, on sent parfois l’hésitation ou la maladresse du premier roman mais rien de bien méchant puisque dans l’ensemble ce premier opus se lit facilement. Il est assez court (moins de 200 pages). L’auteur possède un talent de synthèse et de précision qui lui permet de dérouler son histoire assez brièvement sans entraver la compréhension. Aucun manque de détail ne se fait d’ailleurs ressentir. On aime se prendre d’affection pour certains protagonistes ou encore pester contre d’autres. A la fin l’histoire est complétement laissée en suspens pour mieux nous donner envie de connaitre la suite. La famille Crèvecoeur n’a pas encore fini de nous révéler tous ses secrets.

C’est une belle surprise que le premier opus de cette saga des Crèvecoeur. J’ai découvert un vrai univers et un auteur avec du talent. J’espère qu’Antonia Medeiros affirmera davantage son style et son écriture dans le second tome qui attend déjà dans ma pile à lire.

Lu dans le cadre du challenge Première guerre mondiale de Claire.

3257094219

XmXZTf20Fanny

Publicités

11 commentaires sur « Les Crèvecoeur, Tome 1 : Édith de Antonia Medeiros »

  1. Plus je lis de retours concernant ce roman, plus j’ai envie de le lire ! Il est dans ma wishlist, mais je crains devoir patienter un moment avant de l’acquérir et le lire (eh oui, j’ai une PAL assez conséquente…)

  2. J’avais été transportée et j’avais rapidement lu la suite…Il faut que je lise le 3ème ! Une très bonne surprise cette saga ! Certes, il a des petits défauts mais ils sont vites oubliés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s