Animarex de Jean-François Kervéan

IMG_20150817_184837_resizedRésumé de l’éditeur : « Un roman historique, quel enfer. Quelle idée à la con. Tout a été dit sur Quatorze. » Eh bien non : en cette année de tricentenaire, qui sera marquée par de nombreuses célébrations, Jean-François Kervéan réinvente à sa manière iconoclaste la jeunesse du roi en explorant la passion amoureuse qu’il vécut, à vingt ans, avec Marie Mancini, nièce du cardinal Mazarin et sœur d’Olympe, sa favorite officielle. Pour Marie et pour la seule fois de son long règne, Louis voulut abdiquer. C’est aussi à cause d’elle qu’il plongea dans l’unique dépression de sa vie. Et par amour pour elle qu’il lança avec la munificence que l’on sait les grands travaux qui firent de son siècle le Grand Siècle et de son règne, en même temps que la naissance de  » l’esprit français « , le symbole suprême de la monarchie à la française. Raconter un amour comme celui de Louis et Marie, princesse insoumise éprise de belles lettres et de sentiments vrais là où la cour n’était qu’ambitions, calculs et trahisons, c’est traquer l’or du temps dans ce qu’il a de plus précieux, sauter par-dessus les siècles parfois à la hussarde pour approcher, ne serait-ce que fugacement, l’âme d’un homme, fût-il roi. Fût-il le Roi-Soleil. Anima rex, l’âme du roi.

Connaissez-vous l’histoire d’amour entre Louis XIV et Marie Mancini ? Que la réponse soit oui ou non, vous allez être étonnés par ce roman. En effet, l’auteur apporte une vision originale de l’histoire d’amour entre ces deux personnages historiques. Jean-François Kervéan appose sa patte et prend le parti de les faire découvrir sous un angle différent avec un style bien à lui et une vision unique. Il détruit tous les codes habituellement utilisés pour ce genre d’exercice. L’écriture mérite d’être apprivoiser au début de la lecture car elle peut surprendre. Mais ensuite c’est un régal à découvrir. L’auteur n’hésite pas avec le langage familier mais aussi des expressions, des réflexions et des dialogues bien sentis qui nous offrent des sourires.

Malgré le côté romancé, on apprend des choses, des anecdotes. En effet, c’est aussi un roman historique qui dévoile un pan de l’histoire duquel ne subsiste que peu de preuves. Quelques passages bien mystérieux entrecoupent le fil du récit. Une espèce d’aura, de force supérieure intervient régulièrement. Celle-ci accompagne un homme dont on comprend vite qu’il s’agit de l’auteur pendant l’écriture de son livre. C’est intéressant de découvrir la façon dont il se voit pendant son travail. Il existe un vrai souffle romanesque entre nos deux protagonistes. Il s’agit d’un amour voué à l’échec par la grande histoire qui va forcément les séparer. Ils expérimentent les jeux de l’amour mais Louis XIV n’est pas un adolescent lambda et doit très vite assumer de grandes responsabilités.

Comme vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman malgré une certaine perplexité au début de ma lecture. Elle s’efface rapidement grâce au style, au rythme, à l’impertinence, à l’originalité et au souffle romanesque général. Ne vous laissez pas effrayer par Jean-François Kervéan et Louis XIV car ce livre décoiffe.

Fanny

Publicités

12 commentaires sur « Animarex de Jean-François Kervéan »

  1. J’adore les romans historiques, je te conseille Mazarin : le maître du jeu de S. de Bertière, Louis XIV n’aurait jamais existé sans lui, et oui on y apprend son amour pour Marie 😉 par contre ce n’est pas franchement romancé c’est de l’Histoire pure.

  2. Bonjour et merci. Je suis l’auteur de ce roman, Jean-François Kervéan. Et Animarex est exactement ce que vous en dites. C’est toujours un bonheur pour un écrivain de trouver un lecteur. Mes amitiés Fanny, à vous et votre grand Manoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s