Un petit goût de noisette de Vanyda

IMG_1418Résumé de l’éditeur : Quel est le cri de l’ours en néerlandais ? Qu’est-ce qu’un moment parfait ? Est-ce qu’on meurt tous les soirs pour renaître le lendemain matin ? Telles sont les questions existentielles que se posent les personnages de «Un petit goût de noisette», chacun à sa manière cherchant dans la rencontre de l’autre, le reflet de ses interrogations, une épaule sur laquelle se poser, ou tout simplement l’amour… Chacun, comme un écureuil à la recherche de la plus belle noisette ! Un très joli recueil d’histoires d’amour ! Les personnages des différentes histoires se croisent et se recroisent d’une histoire à l’autre. Certaines histoires sont vraies, d’autres sont inventées. Cela vous prend aux tripes, vous fait rêver… Vous avez des papillons dans le ventre et à d’autres moments, vous versez une larme…

J’ai découvert cette bande dessinée sur différents blogs. Les avis élogieux ont fini de me convaincre de découvrir tous les récits que recèlent ce livre. Plusieurs collaborateurs ont écrit certaines histoires auxquelles Vanyda a donné forme. Nous suivons plus d’une dizaine de personnages les uns après les autres. Leurs destins s’entrecroisent si bien que nous retrouvons certains d’entre eux dans la vie d’un autre. Ceci demande une bonne gymnastique pour retenir tous les prénoms et les histoires de chacun. Les planches qui sont confiés à chaque des protagonistes sont plus ou moins longues. Mais ce n’est pas le nombre de page qui compte mais bien l’intensité de ce qui nous est raconté car ici il s’agit d’histoires d’amour, d’amitié ou de parcours de vie.

La couverture est très séduisante avec ces couleurs tantôt douces tantôt vives et ce dessin. C’est déjà une belle promesse pour la suite. Les illustrations sont franchement réussies : sans prétention et sobres. Je pense que ceci ajoute encore un charme supplémentaire à l’ensemble. Toutes les histoires ont une couleur propre qui casse le côté noir et blanc. Même si chaque anecdote possède sa part d’émotion, de sens et de réflexion, certaines m’ont moins touché que d’autres. J’avoue avoir eue une nette préférence pour celle de Corentin et d’Éléonore. Barnabé m’a plutôt faire sourire par sa quête et ses échecs. Il est très attachant. Le tout reste doux et sensible. C’est agréable à lire et à découvrir.

Même si toutes les histoires ne m’ont pas totalement embarqué, cette lecture fut une belle découverte. La sensibilité de chaque récit m’a plu ainsi que les messages transmis. Je ne connaissais pas du tout cette dessinatrice mais son travail m’a convaincu. Je réitérerais surement l’expérience si j’en ai l’occasion.

Lu en lecture commune avec Bianca.

Fanny

Publicités

14 commentaires sur « Un petit goût de noisette de Vanyda »

  1. Contente d’avoir partagé cette lecture avec toi Fanny ! Comme bien souvent nos avis se rejoignent et je découvre moi aussi Vanydar avec ce titre mais je compte bien lire L’immeuble d’en face

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s