Le bal des hommes de Arnaud Gonzague et Olivier Tosseri / Rentrée littéraire 2014

9782221145883

Résumé de l’éditeur : Une nuit de 1934, un inconnu pénètre dans le zoo de Vincennes, abat et émascule deux fauves avant de prendre la fuite. Les autorités sont convaincues que les pénis tranchés vont alimenter un trafic d’aphrodisiaques destiné aux homosexuels parisiens. L’affaire est confiée à l’inspecteur Blèche. Cet homme glacé, doté d’une intelligence supérieure, est chargé à la Brigade mondaine de surveiller les « invertis ». Son enquête le conduira à exhumer de dangereux secrets dans le « gay Paris » des années 1930, monde extraordinaire à jamais disparu.

Le contexte dans lequel se déroule l’intrigue de ce roman policier est l’un des points forts. En effet il a tout pour me plaire. Les auteurs nous donnent à voir l’envers du décor de la ville lumière. La société parallèle sombre et violente qui nous est exposée met tout de suite dans l’ambiance. Les années 30 sont bien décrites grâce notamment à l’évocation de grands noms et de hauts-lieux du milieu homosexuel. Le récit rédigé à quatre mains est servi par un style d’écriture qui m’a franchement convaincu. Il est assez cru, franc ainsi qu’explicite mais sied parfaitement à l’histoire et aux personnages mis en scène.

Gonzague et Tosseri insèrent régulièrement des flashbacks vers la Première Guerre mondiale. Ceci ajoute encore une dimension dramatique à l’ensemble. Finalement, le seul reproche qu’il serait possible de faire est qu’il existe pas mal d’intrigues parallèles. Heureusement, je ne me suis pas perdue en route mais je peux comprendre la gêne occasionnée chez certains lecteurs. Le traitement des homosexuels de l’époque est forcément exposé. Le constat que les choses n’ont pas vraiment évolué est affligeant. Le héros, l’inspecteur Blèche de la bridage mondaine, est un personnage que j’ai aimé suivre. Il possède une carapace et un franc parlé qui cache un homme blessé. Il n’est pas forcément facile à cerner mais n’en est pas moins attachant.

C’est un roman qui a su m’intéresser et me donner envie de connaitre le fin mot de l’histoire. Le tout est parfois dure et brutale mais le jeu en vaut la chandelle. Je suis sortie des mes sentiers battus avec ce livre. Ça ne fait jamais de mal de bousculer ses habitudes et d’aller vers d’autres horizons.

Fanny

Publicités

14 commentaires sur « Le bal des hommes de Arnaud Gonzague et Olivier Tosseri / Rentrée littéraire 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s