Y comme Romy de Myriam Levain, Julia Tissier et illsutré par Louison / Rentrée littéraire 2014

9782246853855-

Résumé de l’éditeur : Romy a grandi en jouant aux pogs, en regardant les Tortues Ninja et en chattant sur MSN bien avant l’arrivée de Facebook. À presque trente ans, elle vit dans un studio, à défaut de pouvoir se payer un appartement d’« adulte », et papillonne de soirée en soirée avec sa B.F.F. Sonia à la recherche du grand amour… ou au moins de quoi égayer ses nuits. Mecs, boulot, famille, quotidien : Romy, c’est nous en pire.

Ce livre illustré nous dépeint la vie de Romy. Comme moi elle fait partie de la génération Y (personnes nées entre les années 80 et 90). Malgré sa vie ordinaire, Romy a ses grands moments de solitude mais aussi de bonheur. Tout ceci provoque la plupart du temps des scènes très drôles et cocasses. Le pire, c’est lorsque j’ai commencé à me reconnaitre. D’un coup, je ne me suis plus sentie seule. Il y a notamment le mythique et incontournable épisode du coiffeur qui m’a semblé très proche de mon expérience. [No comment!] Mais mine de rien les auteures de ces chroniques ont su apporter un questionnement sur notre société, sur les relations amicales/amoureuses/familiales. Les difficultés et la pression de nos vies modernes sont exposées et montrent bien que la génération Y n’est pas épargnée par les soucis, les déceptions et les déconvenues.

20141005_112820La mise en forme m’a beaucoup plu. Chaque anecdote correspond à un chapitre et est illustrée d’un dessin de Louison. J’avoue avoir découvert cette dessinatrice avec ce livre. Ses illustrations apportent une valeur ajoutée à l’ensemble. Un visage est mis sur le nom de Romy. Les détails et les références sont bien vus. Le tout est coloré, drôle et apporte une touche de fraicheur. Aucun élément n’est laissé de côté. Par exemple la couleur de l’arrière-plan du dessin est reprise pour le titre du chapitre. Le format semi-poche presque carré est agréable en main. Je crois que je n’hésiterais pas à relire quelques passages au hasard à l’occasion. C’est d’ailleurs l’avantage du découpage choisi.

Ce livre n’est pas seulement girly et léger. Il apporte un bel éclairage via l’humour sur la génération Y que ce soit sur les éléments positifs comme négatifs. Louison, la dessinatrice, amène sa touche à l’ensemble. C’est très agréable, bien ficelé et intelligent. Une réussite donc.

Lu en lecture commune avec Leiloona, Karine, Cryssilda.

Fanny

Publicités

19 commentaires sur « Y comme Romy de Myriam Levain, Julia Tissier et illsutré par Louison / Rentrée littéraire 2014 »

  1. Je suis génération précédente, du coup je suis soulagée d’avoir dépassé certaines de ces situations 😉 TIens, je n’avais pas remarqué le rapport entre couleur des titres et illustrations !

  2. Comme toi, je suis de cette génération. Alors, je note la référence, surtout que ton billet fait sacrément envie. Je me reconnaitrai forcément un peu dans les situations décrites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s