Half Moon Street de Anne Perry

9782264042538Résumé de l’éditeur : En cet automne 1891, Londres semble bien triste au commissaire Thomas Pitt, depuis que sa chère Charlotte est partie se reposer à Paris. Mais il n’a guère le temps de sombrer dans le spleen, car la découverte du corps d’un homme habillé en femme dans une barque, sur la Tamise, l’entraîne dans une nouvelle aventure pleine de mystère. Qui était la victime et pourquoi cette mise en scène macabre ? Aidé de l’irascible sergent Tellman, Pitt fouille les consciences et les coeurs de la haute société, arpentant les coulisses des théâtres ou se jouent les pièces d’un certain Oscar Wilde. Gentlemen et ladies irréprochables peuvent parfois cacher de bien dérangeantes vérités…

Disons-le de suite, j’ai beaucoup aimé ce vingtième opus. Même si l’intrigue n’est pas forcément pleine de suspens ni trépidante, j’en ai apprécié le rythme et la tournure. Anne Perry nous introduit dans le monde du théâtre et dans ses coulisses. Certaines pièces sont mises en avant ainsi que le thème de la censure. Une grande figure de la littérature britannique fait même une apparition. Ce n’est autre qu’Oscar Wilde ! Charlotte étant en voyage, Thomas n’est accompagné que de Tellman pour mener l’enquête. Ce vide se ressent sur les investigations qu’il a du mal à mener à bien.

Charlotte, Gracie, Jemima, Daniel, Emily et Jack sont absents. Cependant l’auteure a souhaité faire la part belle à deux personnages qui, finalement, sont souvent relégués au second plan. Il s’agit de Mariah Ellison et de Caroline Fielding. Nous redécouvrons la première tout aussi machiavélique que sensible. Elle porte le poids d’un lourd secret qui la rend si haineuse au quotidien. C’est à la fois étonnant et intéressant de découvrir certaines personnalités sous un jour différent.

Ce tome m’a franchement convaincu malgré l’enquête policière un peu légère qui m’a pourtant intéressée. Il fait remonter mon enthousiasme après les quelques déceptions des précédentes aventures. J’ai hâte de lire le suivant, La Conspiration de Whitechapel, en espérant qu’Anne Perry continue de nous surprendre et de tisser des histoires autour de ses personnages.

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Claire, Bianca, Sybille, Soie, Belette et Céline.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle, du challenge Quelques heures avec Anne Perry, et du challenge British Mysteries.

      2168108069

Fanny

Publicités

22 commentaires sur « Half Moon Street de Anne Perry »

  1. J’ai dévoré ce roman comme toi mais je suis vraiment la moins enthousiaste de nous toutes. Car l’intrigue m’a semblé un peu réchauffé. Car l’issue m’a semblé alambiquée. En revanche, comme toi, j’ai apprécié qu’on s’attarde sur les personnages tels que Caroline ou Mariah. Une manière pour Anne Perry de démontrer une fois encore son talent à faire évoluer ses protagonistes.
    J’espère que je serai plus séduite par le prochain tome.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s