SuperZelda de Daniele Marotta et Tiziana Lo Porto

couv-superzelda-ok_11-620x829SuperZelda est un roman graphique retraçant la vie de la célèbre épouse de l’écrivain Francis Scott Fitzgerald. Leur relation mouvementée et devenue au fil du temps mythique et légendaire. Ils ont inspiré bon nombre d’auteurs pour des biographies pointues mais aussi romancées.

Le parti pris des auteurs de proposer une bande dessinée en bichromie en noir et bleu-ciel est une réussite. C’est ce qui fait son originalité. Il y a beaucoup de textes. Ils permettent de bien s’imprégner du caractère des personnages et de l’atmosphère de ce début du XXe siècle. C’est ainsi que nous découvrons les personnalités charismatiques et hautes en couleur de Zelda et Francis. Le tout est divisé en quinze grands chapitres et un épilogue. La division suit les grandes étapes de la vie de l’héroïne. Le bémol à mon sens sont les dessins de la physionomie des personnages. D’une planche à l’autre il est très difficile de les reconnaitre. Par contre, les décors et l’ambiance sont aboutis.

superzelda-p48-49C’est un bon condensé de 176 pages sur Zelda, Francis et leur fille Scottie. Nous rencontrons également de grandes figures de l’époque qui témoignent sous forme de petits encarts. Ces regards extérieurs sont vraiment intéressants et malins. Nous commençons le voyage dès la naissance de Zelda pour finir à sa mort dans des conditions bien dramatiques. Le travail de recherche est fin et rend ce livre enrichissant. Je connaissais déjà bien la vie de Zelda mais j’ai pris plaisir à la redécouvrir d’une manière différente.

Malgré les traits changeants des personnages qui laissent un peu à désirer j’ai aimé cette lecture. J’ai redécouvert Zelda et Francis Scott Fitzgerald d’une autre façon. La bichromie, le travail de recherche et l’ambiance ajoutent au charme de ce roman graphique.

Lu dans le cadre du challenge Le mélange des genres dans la catégorie BD et roman graphique.

melangedesgenres8Sans titre-1Fanny

Publicités

19 commentaires sur « SuperZelda de Daniele Marotta et Tiziana Lo Porto »

  1. Après la bio contestable de Kerjan sur Fitz, je suis très intéressée par celui-là, même si c’est un roman graphique et que ce n’est pas ce que je suis habituée à lire…Noté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s