Le crucifié de Farriers’ Lane de Anne Perry

le-crucifie-de-farriers--lane-21499

Thomas et Charlotte Pitt passe une belle soirée au théâtre. Mais dans une loge proche de la leur, un homme semble faire un malaise. Très vite, il est certain qu’il a été empoisonné en buvant de l’opium mélangé à du whisky dans sa flasque. Cette mort suspecte va faire remonter une affaire de crucifixion et d’antisémitisme qui date de cinq ans en arrière. Une enquête difficile attend le couple et son entourage.

L’intrigue commence sur les chapeaux de roues. La suite et la fin ne sont cependant pas en reste. Cet opus est plein de surprise et bien rythmé. Nous assistons d’ailleurs à des retournements de situation. La fin est également plutôt surprenante. Anne Perry s’est encore une fois renouvelée. En effet, cette fois Thomas Pitt va devoir rouvrir une enquête qui date de cinq ans. Cette dernière avait d’ailleurs soulevé l’opinion publique.

Thomas Pitt va prendre un beau tournant dans sa carrière. Rien que pour en savoir plus à ce propos, j’ai hâte de lire le prochain tome. Gracie, la petite bonne, prend les choses en main vers la fin du roman. J’ai beaucoup aimé ce passage. Elle utilise sa condition pour découvrir le fin mot de l’histoire. Nous retrouvons également Caroline Ellison qui reprend une place plus importante dans le récit.

Ici, l’antisémitisme est mis en avant par l’auteure. Il est très présent dans toutes les couches de la société et plus particulièrement dans les hautes sphères. Elle nous expose les croyances qui couraient à l’époque à propos de cette communauté. L’autre grand thème qu’Anne Perry développe est le monde des acteurs et du théâtre. Le lecteur découvre leur vie et leur place dans la société londonienne. Autant vous dire qu’ils ne sont pas très bien vus!

Encore une lecture agréable en compagnie de Anne Perry. J’ai particulièrement apprécié cet opus pour son rythme soutenu et les tournants que prennent les personnages. Vivement la lecture du quatorzième tome : Le Bourreau de Hyde Park. Le titre promet !

Lu en lecture commune avec Bianca, Claire, Sybille, Soie et Céline.

Lu dans le cadre du challenge XIXe siècle, du challenge Quelques heures avec Anne Perry, et du challenge British Mysteries.

      2168108069

Publicités

18 commentaires sur « Le crucifié de Farriers’ Lane de Anne Perry »

  1. Tu t’es trompée dans le lien, tu as mis mon billet sur Belgrave Square 😉
    Comme toi, j’ai beaucoup aimé cet opus et notamment le rôle joué par Gracie ! J’espère qu’on la retrouvera aussi active dans les prochains tomes. J’ai été passionné par cette double enquête au dénouement surprenant. Et comme tu dis, vivement le prochain au titre, une fois encore, prometteur !

  2. Je suis d’accord avec toi : un rythme soutenu, une enquête intéressante placée sous le signe de la religion, bref, de quoi passer un excellent moment ! Vivement la suite 🙂

  3. J’ai bien aimé également que le personnage de Caroline soit davantage mis en avant que dans les précédents tomes et j’adore les interventions de Gracie. 🙂

  4. Je n’ai pas réussi à venir à bout du « Bourreau de Hyde Park ». J’espère être plus convaincue par la deuxième moitié lorsque je le reprendrai. J’aime beaucoup la couverture de celui-ci et me l’offrirai si je le trouve d’occasion (je n’aime pas la nouvelle collection).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s