Bilan de mes lectures ~SEPTEMBRE 2013~

Je vous retrouve avec mon bilan mensuel pour cette rentrée. Après une semaine de vacances début septembre où je n’ai lu que 150 pages, j’ai eu beaucoup de mal à me remettre dans le bain du quotidien. Mais finalement je suis plutôt satisfaite de ce bilan avec des lectures certes plus courtes mais plutôt bonnes et surtout toujours aussi éclectiques. Je vous laisse découvrir tout ceci.

Nombre de livres lus : 7

Nombre de pages lues : 1838

(Pour lire les chroniques disponibles, il faut cliquer sur les images)

Amours et autres enchantements de Sarah Addison Allen, éd. Pocket, 308 p.

Une petite romance bien sympathique qui a accompagné ma semaine de vacances. J’ai pris plaisir à suivre les aventures des personnages. L’histoire est assez prévisible et convenue. Cependant, ce roman rempli totalement son rôle et nous vide la tête.

Cœurs de rouille de Justine Niogret, éd. Pré aux clercs, 273 p.

Je voulais découvrir les romans de Justine Niogret depuis un certain temps. Bien que le début fut un peu difficile, j’ai découvert une auteure à l’imagination et la créativité débordantes. Je retiendrais les personnages, l’ambiance très sombre et pesante mais aussi le thème de la relation humain/robot.

Lectures intimes de Virginia Woolf, éd. Pavillons poche, 309 p.

Ce recueil de pensées littéraires de cette grande écrivain britannique du XXe siècle fut une vraie découverte. Sa façon d’écrire nous révèle beaucoup de sa personnalité. J’ai appris plein de chose sur la littérature du XIXe et du début du XXe siècle. Par contre, mon manque de culture littéraire a parfois était un frein à la compréhension de certains passages.

La princesse au bol enchanté de Samantha Bailly et Ein Lee, éd. Nobi nobi, 48 p.

Ce petit roman graphique est une adaptation d’un conte traditionnel japonais. Les dessins sont fins et magnifiques. Dès l’ouverture de ce livre, nous plongeons dans un monde de couleurs. Cette histoire est parfaite pour les enfants avec une jolie morale et des principes à leur inculquer. Il s’agit d’un petit bijou pour les petits mais aussi pour les plus grands.

Étude en rouge de Arthur Conan Doyle, éd. Le livre de poche, 147 p.

Voici ma première rencontre avec le plus célèbre des détectives. Autant dire que je n’ai pas été déçu par ce personnage à la personnalité bien marquée.

Transatlantic de Colum McCann, éd. Belfond, 371 p.

Ce roman mêle avec brio les destins de plusieurs personnages fictifs ou non à des périodes différentes. Le lien familial et des racines ainsi que celui de l’Irlande et des États-Unis sont omniprésents. Je salue le travail de recherche historique ainsi que le découpage orignal du récit. J’ai voyagé entre le XIXe, le XX et le XIXe siècle avec une belle aisance.  Seule la fin m’a déçu. Je m’attendais à une révélation de taille…

Meurtres à Cardington Crescent de Anne Perry, éd. 10/18, 382 p.

Une belle 8e enquête de Charlotte et Thomas Pitt entre huis clos et histoire sociale du XIXe siècle. Anne Perry a rééllement un don pour se renouveler à chaque tome. Vivement le prochain!

LECTURE EN COURS

Avez vous lu certains de ces livres? Qu’en avez vous pensé? Bon mois d’octobre à tous!

Fanny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s