Bilan de mes lectures ~JUIN 2013 et mois anglais~

Et oui c’est déjà l’heure du bilan! Les semaines passent sans même que je m’en rende compte… Comme vous l’aurez surement compris, le mois de juin a été consacré à la lecture d’auteurs anglais et/ou de romans se déroulant en Angleterre. Je suis assez fière de moi puisque je n’ai fait qu’un petit écart avec la bande dessinée américaine Calvin et Hobbes. Je vais vous faire une confidence. Je ne pensais vraiment pas me tenir au planning de lectures que je m’étais concocté pour ce mois spécial. Mais j’ai vaincu notamment grâce aux lectures communes avec des blogueuses que j’affectionne. Merci à elles! En quelques mots ce mois a réussi à réunir la convivialité, de belles découvertes et le partage d’une passion commune. On recommence quand?!

Nombre de livres lus : 8

Nombre de pages lues : 2049

(Pour lire les chroniques disponibles, il faut cliquer sur les images)

Drôle de temps pour un mariage de Julia Strachey, éd. Le Livre de Poche, 127 p.

Une belle découverte malgré une héroïne difficile à cerner. J’ai aimé les descriptions, l’ambiance so british et la plume de l’auteure.

Le Mystère de Listerdale de Agatha Christie, éd. Le Livre de Poche, 221 p.

Ce recueil de nouvelles m’a vraiment plu. Agatha Christie maitrise cet exercice entre petits mystères, personnages attachants, écriture haletante, ambiance so british et très belles chutes tendres ou rigolotes.

Des pêches pour Monsieur le Curé de Joanne Harris, éd. Charleston, 491 p.

 

Au temps du roi Edouard de Vita Sackville-West, éd. Le livre de poche, 253 p.

Un court roman avec une vision originale et sans concession de l’aristocratie britannique des années 1905 à 1910 sous la fin du règne d’Édouard VII. Une belle découverte d’une auteure que je n’avais jamais lu.

End, Tome 1 : Elisabeth de Barbara Canepa et Anna Merli, éd. Soleil, 56 p.

La grande force de cette bande dessinée est l’esthétisme entre la couverture, les dessins, les couleurs et l’ambiance générale. Au rendez-vous : ambiance sombre, mélancolique et gothique, mais peu de réponses à tous les mystères mis en place

Emma de Jane Austen, éd. Archipoche, 522 p.

Quel plaisir de retrouver la plume de ma chère Jane Austen! Malgré quelques longueurs dans les dialogues, je me suis délectée de chaque phrases, de chaque piques et des personnages. Emma m’a plu dans le sens où elle est très humaine et fini par apprendre de ses erreurs.

Calvin et Hobbes, Tome 1 : Il y a des trésors partout de Bill Watterson, éd. Hors Collection, 64 p.

Un petit coup de cœur pour cette bande dessinée. J’ai surement lu quelques planches étant petite mais sans souvenir. Une belle découverte d’un classique jeunesse où les dialogues et les traits d’esprit sont mis en avant.

Rutland Place de Anne Perry, éd. 10/18, 315 p.

Un tome à mon avis bien en dessous des précédents. Malgré le fait que ce soit Charlotte qui soit mise en avant le manque d’originalité s’est grandement fait ressentir.

LECTURES EN COURS

      

Et vous quelles sont les lectures qui vous ont marqué en juin?

Fanny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s