Ce qui nous lie de Samantha Bailly

51kcXgXe2ZL

Résumé de l’éditeur : Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Il s’agit d’un roman atypique en ce qui concerne sa forme. Chaque chapitre est composé d’une partie se déroulant dans le présent et d’une seconde partie soit de flashback soit de scènes du futur. De plus, Samantha Bailly possède une plume talentueuse et fluide. Elle utilise beaucoup de phrases nominales (sans verbe) qui permettent l’accélération du récit ou la mise en exergue des émotions et des tribulations psychologiques de notre héroïne. Tout ceci confère au roman un rythme très intéressant et facile à suivre. Le fantastique est vraiment maitrisé. J’ai beaucoup apprécié les mots que l’auteure utilisent pour décrire ces liens. Il y a quelque chose de très poétique.

Alice, l’héroïne de ce roman, est une jeune femme meurtrie par les hommes qu’elle a pu connaitre. Au départ, elle prend ce don de voir les liens unissant les êtres entre eux comme une échappatoire, une revanche voir même une vengeance possible contre toute la douleur qui sommeille en elle. Mais ce pouvoir n’est peut-être pas apparu dans ce but… C’est ce qu’elle va tenter de découvrir après un cheminement important qui lui permettra de se retrouver. Tout ceci est accentué par le fait que ce roman est écrit à la première personne. On découvre une héroïne torturée par ses expériences amoureuses catastrophiques qui la hantent. Elle nous confie ces états-d’âme. Elle m’a bouleversé. On passe par tout plein d’émotion en même temps que cette héroïne très attachante.

Cette chronique a été assez difficile à rédiger car comme vous l’aurez compris ce très très bon roman est atypique avec une construction intéressante et maitrisée, une héroïne en quête d’elle même et une fin avec un message très fort. Toutes les émotions ressenties durant ma lecture sont assez difficiles à exprimées par écrit. Je suis vraiment impressionnée par la qualité de la plume de Samantha Bailly. Vivement que je la rencontre aux Imaginales.

Fanny

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s